Thierry Laurey, une prolongation bien méritée

Panoramic
En juillet 2016, Thierry Laurey a signé à Strasbourg après avoir terminé sa première saison dans l'élite à la 19eme place. Le club alsacien venait alors remonter en Ligue 2. Quatre ans plus tard, le natif de Troyes est toujours en poste. Il vient même de signer pour une année supplémentaire à la tête d'une équipe qui a renoué avec son glorieux passé. Désormais stabilisé dans l'élite, le Racing s'est même permis une petite aventure européenne en début de saison. Un objectif qui paraissait complètement fou en 2016. Mais étape par étape, l'entraîneur qui n'a pas peur de dire les choses a grandi avec le club qu'il a aidé à faire grandir. Car plus que les résultats, Thierry Laurey a joué un rôle clé dans la stabilisation d'un club qui a traversé plusieurs crises au XXIe siècle.


Si remettre le club sur la carte du football européen a été la cerise sur le gâteau strasbourgeois, il ne faut pas sous-estimer tout le travail qui a été réalisé dans la structuration du club. Tous les ingrédients qui ont été mis durant quatre saisons pour permettre au club de prétendre légitimement à la première moitié du classement de Ligue 1. Avec des moyens réduits, Thierry Laurey a su faire des miracles. Avec la validation d'une double-promotion d'abord mais aussi en arrachant le maintien dans la foulée. Avec ses coups de gueule et sa poigne, il a permis à son équipe de finir la saison du bon côté de la zone rouge. La saison de la confirmation, souvent la plus difficile a été une réussite. Elle a été auréolée d'un titre en Coupe de la Ligue. L'entraîneur a aussi su évoluer dans ses principes tactiques. Ses ajustements ont permis à son équipe de toujours être à l'abri d'une relégation. D'abord critiqué pour son jeu frileux, il a su profiter de l'état de grâce de certains de ses joueurs dont Kenny Lala pour parvenir à faire le spectacle sur certaines périodes.

Thierry Laurey a lancé 24 joueurs en Ligue 1


Du spectacle, il n'y en a pas eu durant la finale de la Coupe de la Ligue remportée face à Guingamp il y a tout juste un an. Mais l'histoire du Racing ne retiendra que de ce trophée soulevé. Le premier en quinze ans. Avec Thierry Laurey, Strasbourg a progressé dans tous les domaines. Les gros n'ont jamais été sereins face aux Alsaciens et les spectateurs ont souvent pu repartir d'une Meinau pleine avec de la satisfaction. Paris, Lille et Lyon sont notamment tombés face au mur bleu. Aujourd'hui et encore pour un an au moins, le RC Strasbourg sera guidé Thierry Laurey. Sur les rives du Rhin, le cinquantenaire risque de laisser une trace qui durera plus longtemps que son passage. En s'impliquant dans le projet jeunes du club, il a permis à des joueurs de découvrir les joies de la Ligue 1 et à son club de faire des belles plus-values. Un apport qui ne se traduit pas au classement. Sous ses ordres, 24 joueurs ont découvert la Ligue 1 dont les très belles surprises Mohamed Simakan, Kevin Zohi ou Youssouf Fofana. Des joueurs formés au club. Et ça aussi, en 2016, un an avant que le centre de formation strasbourgeois retrouve son agrémentation FFF, c'était imaginable.