Saint-Maximin vers une sanction

ICON SPORT

L’échange par médias interposés est invraisemblable. Dans la foulée de la défaite de l’OGC Nice à Angers (3-0), samedi soir, Patrick Vieira a accusé Allan Saint-Maximin de s’être absenté sans autorisation pour le déplacement de l’équipe en Maine-et-Loire. "Il a décidé qu’il était malade mais le docteur n’a rien dit. Il n’y avait rien, pas de fièvre", a-t-il lancé. C’est sur Twitter que l’attaquant a répondu à son entraîneur, affirmant qu’il était bien souffrant. "Un coup de tel suffisait pour s'éviter cette décla", a-t-il ajouté.

Ce conflit étrangement balancé sur la place publique se finira-t-il par une sanction à l’encontre du joueur ? C’est bien possible. Selon L’Equipe, Patrick Vieira et son président Gauthier Ganaye n’ont encore rien décidé mais seraient "sur la même longueur d'onde, celle de l'intransigeance et de la fermeté". Une sanction allant de l’amende à la mise à pied est ainsi envisagée depuis quelques heures. 

Les Aiglons s’apprêtent donc à punir leur meilleur joueur offensif, qui a porté son équipe durant de longs mois par ses remontées de balle et ses 6 buts. En l’absence de "Saint-Max", Nice a ainsi rechuté, une semaine après sa belle victoire face à l’OL (1-0), Patrick Vieira associant les jeunes Eddy Sylvestre (19 ans) et Igniatius Ganago (20 ans) dans le secteur offensif. Le 8e de Ligue 1 enchaîne avec un autre déplacement, à Amiens, samedi.