Saint-Etienne domine Guingamp

Icon Sport

La fête est finie pour Guingamp. Après sa spectaculaire qualification face au PSG (1-2), mercredi soir en Coupe de la Ligue, le club breton a retrouvé la réalité du championnat. Pourtant, la troupe de Jocelyn Gourvennec restait sur une victoire tellement précieuse à Monaco (0-2), survenue juste avant la trêve. Mais l'embellie n'a pas duré, donc. 

Opposés à des Verts ambitieux et ultra réalistes, les Guingampais pourront assurément nourrir des regrets. Certes, le contexte du match n'a pas poussé Saint-Etienne à multiplier les attaques. Mais ces derniers ont longtemps été bousculés par les locaux après l'ouverture du score rapide de Wahbi Khazri (0-1, 6e), auteur d'un coup franc au ras du sol qui a pris à défaut Marc-Aurèle Caillard. 

Pléiade d'occasions pour l'EAG

On oubliera vite cette possibilité de doublé pour Khazri (73e), en échec face Caillard, tant les occasions furent Guingampaises samedi soir au Roudourou. Un sauvetage de Timothée Kolodziejczak (37e), les parades de Stéphane Ruffier devant Nolan Roux (52e) et Alexandre Mendy (90e+2) ou encore ce superbe coup franc brossé de Ronny Rodelin terminant sur le poteau (63e) : voilà autant d'opportunités de revenir manquées par les Bretons. 

Guingamp voulait entamer une série, c'est finalement Saint-Etienne qui lance la sienne après son succès devant Dijon (3-0) avant les vacances. Trois nouveaux points qui font remonter les Verts à hauteur de l'OL (3e), tout juste derrières à la différence de buts (+9 contre +7). A l'inverse, la troupe de Gourvennec reste lanterne rouge et elle pourrait vraiment être distancée par la concurrence à l'issue du weekend. De mauvaise augure avant le derby contre Rennes, mercredi, et les retrouvailles avec le PSG, samedi, lors des deux prochaines journées de Ligue 1.