Quel avenir pour les joueurs prêtés par Monaco ?

Icon Sport
L'AS Monaco est déjà assurée d'enregistrer une vingtaine d'arrivées au 1er juillet. A cette date-là, sauf si le coronavirus retarde la fin de la saison, près de deux équipes complètes vont revenir de prêt sur le Rocher. Un véritable embouteillage dans lequel tout le monde n'arrivera pas à destination dans les temps. Parmi les joueurs qui risquent de ne pas revenir à La Turbie, il y a notamment Djibril Sidibé. Le champion du Monde s'éclate à Everton et le club anglais pourrait être tenté de lever son option d'achat. Bordeaux pourrait aussi se poser cette question malgré l'irrégularité de Youssef Aït-Benasser cette saison. Le Marocain risque de ne pas revenir sur le Rocher à un an de la fin de son contrat.
 

C

 

 
Les dirigeants monégasques vont être contraints de vendre le milieu de terrain cet été s'ils veulent rentabiliser les trois millions d'euros dépensés en 2016. Nacer Chadli, brillant à Anderlecht cette saison, est dans une situation similaire. Malgré l'absence d'option d'achat, les Mauves pourraient être tentés de garder celui qui a porté le brassard à plusieurs reprises. Très peu utilisé par le Genoa, il semble difficilement imaginable qu'Antonio Barreca y reste. Mais un retour à Monaco semble aussi peu probable. Même cas de figure pour Pelé, qui a montré des choses intéressantes avec Reading en Championship. Mais à 28 ans, c'est peut-être un peu tard pour lui. Prêté avec option d'achat à Grenade, Gil Dias ne s'y est jamais imposé. Si le Portugais ne reste pas en Espagne, il pourrait être envoyé en prêt ailleurs. Comme chaque année depuis la signature de son contrat monégasque, en 2016.
 

D



D'autres jeunes joueurs pourraient continuer à être prêtés, car ils ne semblent pas encore avoir le bagage suffisant pour s'imposer dans un club du niveau de Monaco. Parmi eux il y a Julien Serrano et Adrien Bongiovanni, qui sont à Béziers, ou Jordi Mboula qui porte les couleurs de Huesca. Sofiane Diop est monté en puissance avec Sochaux, mais passera-t-il le cut pour renforcer Monaco ? Ce n'est pas sûr, mais à seulement 20 ans, il s'intègre totalement dans le projet asémiste. Prometteurs mais peut-être encore un peu justes, Jonathan Panzo, Lyle Foster et Giulian Biancone pourraient rester un an de plus au Cercle Bruges, le club satellite de l'ASM.

Si de nombreux joueurs prêtés ne devraient pas revenir, d'autres toquent à la porte du groupe professionnel monégasque. Parmi eux, les recrues hivernales. Pour solidifier sa défense, Robert Moreno pourrait compter sur le jeune Strahinja Pavlovic. Acheté pour dix millions d'euros en janvier, le jeune joueur serbe s'est illustré avec le Partizan Belgrade. Recruté pour 7 millions d'euros à la même période, le gardien polonais Radoslaw Majecki devrait rester à l'ASM. Le joueur du Legia Varsovie pourrait profiter de la fin du contrat de Seydou Sy pour devenir le troisième gardien monégasque. Par intermittence, Jean-Eudes Aholou a convaincu à Saint-Etienne, mais il devra faire face à une concurrence acharnée au sein du milieu de terrain monégasque.
 
Le même type de bataille attend Henry Onyekuru, acheté à Everton l'été passé mais vite prêté au Galatasaray en raison de l'empilement de talents offensifs. Ses qualités sont évidentes, mais seront-elles suffisantes ? L'incertitude est aussi de mise pour des joueurs comme Kevin N'Doram, Samuel Grandsir ou Adama Traoré, qui s'illustrent en Ligue 1. Si les dates du mercato ne sont pas encore connues, de nombreuses arrivées sont déjà prévues à Monaco et devraient être suivies par autant de départs. Les dirigeants monégasques vont avoir beaucoup de travail...