OM : Villas-Boas recadre Benedetto et Payet

Twitter OM_Officiel

Les temps sont durs à Marseille. Après la claque inaugurale reçue au Vélodrome (défaite 0-2 contre Reims) le week-end dernier, la formation phocéenne n’a pas vraiment rassuré ce samedi, pour le compte de la 2e journée de Ligue 1, du côté de Nantes. Encore une fois décevante dans le jeu, la troupe d’André Villas-Boas n’est pas passée loin d’une nouvelle déconvenue, mais un Steve Mandanda des grands jours a permis aux siens d'éviter le pire.

Il faut aussi dire que l’OM a eu l’opportunité de l’emporter dans cette rencontre. À la suite d'un penalty accordé à la 30e minute de jeu aux Olympiens, Dario Benedetto a alors pris ses responsabilités et s'est présenté devant Alban Lafont, au grand dam de son entraîneur, qui avait pris le soin de désigner Dimitri Payet comme tireur numéro un. Si, au PSG, Edinson Cavani et Neymar s'étaient chamaillés pour un penalty, c'est bien dans un élan de générosité que l’international français a laissé l’Argentin se charger de la sentence, dans l’espoir de le voir débloquer son compteur but avec l’OM et ainsi engranger de la confiance pour la suite du match et de la saison.

Un beau geste, mais lourd de conséquences, puisque l’ancien de Boca Juniors a forcé son tir et a envoyé le ballon directement dans les gradins. Ce qui n'a clairement pas plu au "Special Two". "J'ai dit aux gars: 'c'est la première et la dernière fois que ça se passe'. Je l'ai dit à la mi-temps. Parce qu'on a Dim (Dimitri Payet) pour faire les penalties, on a bien travaillé les penalties pendant toute la pré-saison, s'est agacé le coach portugais. Évidemment, c'est dur ce qu'il s'est passé. Évidemment, il y avait une intention positive. Quand je me tourne vers le banc, Ricardo (Carvalho) me dit que Dario (Benedetto) va tirer... Je suis énervé. C'est un joueur qui n'a pas tiré de penalty, c'est inacceptable. Normalement, Dario les tire bien, aujourd'hui, non". L’attaquant de 29 ans ne devrait pas avoir l’occasion de s’illustrer dans cet exercice de sitôt.

Villas-Boas : "Benedetto tirait les penalties à Boca"