Nice : Vieira a-t-il atteint ses limites ?

Panoramic
A-t-on vu Patrick Vieira trop beau ? S’il est bien évidemment trop tôt pour le dire, l’ancien milieu de terrain vit une seconde saison plutôt neutre, voire fade par moments, du côté de Nice. Arrivé durant l’été 2018 en provenance du New York City FC, le Français avait alors rapidement séduit les observateurs et avait même réussi à finir 7eme de Ligue 1 pour sa première grosse expérience en tant qu’entraîneur. Après des débuts très prometteurs sur le banc niçois, le natif de Dakar semble avoir plus de mal à confirmer cette saison, malgré des moyens pourtant plus importants mis à sa disposition depuis l’arrivée d’Ineos à Nice en fin d’été dernier.
 

Sous Ineos, Nice se cherche encore


En effet, l'arrivée de la compagnie britannique a complètement changé la donne pour le club de la Côte d'Azur. Si l’officialisation a été tardive, les nouveaux propriétaires de Nice ont grandement modifié les plans lors du dernier mercato estival. Ainsi, les Aiglons ont tout de même pu enregistrer les arrivées de Kasper Dolberg, Alexis Claude-Maurice, Stanley Nsoki et Hichem Boudaoui dans les dernières heures de la période des transferts estivale. Fort de cela, Vieira a en revanche depuis du mal à trouver la bonne formule mais a pu récemment compter sur des prestations plus intéressantes, et notamment de la part de l’attaquant danois et de l’ancien milieu offensif de Lorient. Cependant, le jeu de Nice ne fait pas encore rêver et agace même parfois son entraîneur.
 

Vieira ne digère pas Toulouse


Ainsi, le week-end dernier à Toulouse (0-2), Vieira a passé un gros coup de gueule à l'encontre de ses joueurs après la difficile mais précieuse victoire des siens au Stadium Municipal. « Heureusement que Walter (Benitez) arrête ce penalty, sinon on aurait vraiment eu l’air con. C’est vrai que cette 2eme période m’agace énormément. On le sentait venir, à partir du moment où l’on n’arrêtait pas de perdre des ballons dans notre moitié de terrain », a notamment pesté le Français en conférence de presse. Ce vendredi contre Brest (à 19h00, sur beIN SPORTS 1), l’entraîneur et son équipe auront donc sans doute à cœur de montrer un tout visage et de faire mieux devant leur public.

Cinq Français passés par la MLS :