Nantes: Les sanctions de la LFP anticipées

Icon Sport

Le FC Nantes s'attend à être puni par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel, en réponse aux 157 engins pyrotechniques allumés lors de la rencontre face à l'AS Saint-Etienne dimanche dernier, en match décalé de la 13e journée de Ligue 1 (2-3). La Brigade Loire avait ainsi fêté à sa manière ses 20 ans d'existence.

De fait, la direction du club a pris la décision de suspendre provisoirement les ventes de billets dans la tribune concernée, pour la venue de Toulouse à La Beaujoire le 1er décembre prochain, à l'occasion de la 15e levée du championnat de France. Les Canaris s'attendent ainsi à voir la tribune fermée par les autorités compétentes. D'autant que, déjà, le FCN sera privé de ses supporters pour les déplacements à Brest (14e journée) et Paris (16e journée) suite à l'usage d'engins pyrotechniques à Metz le 19 octobre dernier (1-0).