L’OM remporte les EA Ligue 1 Games

Twitter

L’Olympique de Marseille n’aura pas fait le voyage aux Etats-Unis pour rien. Battu (2-1) par Accrington Stanley, modeste pensionnaire de D3 anglaise, puis corrigé (4-0) par les Rangers  Glasgow, l’OM aura en effet profité de son passage à Washington, théâtre des premiers EA Ligue 1 Games - tournoi amical organisé afin de promouvoir la Ligue 1 aux Etats-Unis - pour enchaîner deux victoires de rang et soulever un trophée.

Et après avoir renversé Bordeaux en demi-finale (2-1), les hommes d’André Villas-Boas se sont payé le luxe d’une autre victoire sur un rival historique, Saint-Etienne. Un succès là aussi 2-1 acquis grâce à un nouveau joli but de Dimitri Payet (12e), déjà auteur d’un doublé face aux Girondins, puis sur un petit exploit personnel de Nemanja Radonjic au cœur de la surface stéphanoise à l’entame du dernier quart d’heure.

 

 

Payet inspiré

De quoi rendre vain l’égalisation rapide d’Arnaud Nordin (17e) et récompenser les efforts de Phocéens bien plus entreprenants que les Verts. Néanmoins, si Dimitri Payet, encore un peu juste physiquement, Maxime Lopez ou Kevin Strootman ont été à leur avantage, on n’en dira pas autant de Bouna Sarr, transparent dans son couloir droit devant Hiroki Sakai, ni de Christopher Rocchia, préféré à Jordan Amavi au coup d’envoi mais qui n’a pas su prendre sa chance.

Et malgré la blessure de Luiz Gustavo, touché à la cheville, à la demi-heure de jeu et une légère échauffourée dans le temps additionnel, les Marseillais avaient le sourire au coup de sifflet final. Notamment lorsqu’il s’est agi de recevoir le trophée, s’amusant de la gêne du capitaine Steve Mandanda au moment de le soulever.