L'OM a un piège à éviter à Angers… et des concurrents à distancer

panoramic



En cette saison 2019-20 plus que lors des précédents exercices, la Ligue 1 peine à s’appuyer sur une hiérarchie claire. Tout est serré, tout le monde peut perdre contre tout le monde. Et par conséquent, tout peut aller très vite. A cet égard, l’exemple de l’Olympique de Marseille est probablement le plus marquant. Il y a un peu plus d’un mois, les Ciel et Blanc se faisaient corriger au Parc des Princes (4-0), affichant leurs limites et figurant à une modeste 7eme place. Quelques semaines et, surtout, quatre victoires d’affilée plus tard, l’OM ferait en effet presque figure de solide dauphin du PSG.

Dimitri Payet (Marseille)

Villas-Boas : « Continuer de gagner »

Un Steve Mandanda décisif, une solidité défensive retrouvée, un milieu bien huilé, un Dimitri Payet transformé : plusieurs éléments permettent d’expliquer ce regain de forme de la part des Phocéens, qui ont notamment fait tomber Lyon (2-1) pour la première fois depuis un moment. A trois semaines de la trêve et alors que se profile un déplacement à Angers ce mardi (19h00), le mot d’ordre est clair : entretenir cette dynamique positive aussi longtemps que possible. « Nous espérons une cinquième victoire consécutive, a affirmé Duje Caleta-Car en conférence de presse. Le sentiment de victoire est le meilleur des sentiments. Il doit nous donner encore plus de confiance pour obtenir encore plus de points. » « Cette semaine est primordiale pour nous, a insisté André Villas-Boas. Nous avons trois matchs en une semaine (en comptant celui déjà remporté 2-1 face à Brest vendredi, NDLR). Nous restons sur une série de quatre victoires consécutives. Il faut continuer de gagner. »

Caleta-Car : « Mettre nos adversaires directs à distance »

Mais Valentin Rongier et ses coéquipiers ont forcément une autre idée derrière la tête, à savoir creuser l’écart sur la meute des poursuivants. Celle-ci est justement emmenée par leur opposant du soir, Angers, qui réalise une première partie de saison emballante et occupe actuellement la troisième place. Et après leur voyage en Anjou, les Marseillais recevront Bordeaux, également en embuscade au classement (5eme). « Angers et Bordeaux sont derrière nous au classement et il serait positif de creuser l’écart avec ces deux adversaires-là, a ainsi souligné le coach olympien. Ce sont des concurrents qui sont aussi très réguliers en ce moment. »

Caleta-Car, lui, assure ne pas se poser autant de questions. « Je ne regarde pas vraiment les résultats de nos concurrents, a avoué le défenseur croate. Le principal, c’est d’enchaîner les victoires. Si nous continuons ainsi, alors on pourra se projeter. Nous verrons quelle place nous occuperons à la trêve. J’espère que nous aurons mis nos adversaires directs à distance. » Ceux-ci pourraient déjà accuser un certain retard à l’issue de la semaine. A condition, bien sûr, que l’OM garde le pied sur l’accélérateur.

Villas-Boas: "Ecarter les équipes qui nous suivent":