Le Losc est armé

Reuters

Tombé dans un groupe bien compliqué en Ligue des champions, avec l'Ajax, Valence et Chelsea en tant qu'adversaires, le Losc débutera contre le demi-finaliste de la dernière édition, mardi prochain à Amsterdam. Avant ça, les hommes de Christophe Galtier ont assuré le coup lors de la reprise de la Ligue 1, vendredi soir contre Angers, en remportant leur troisième victoire en cinq journées (2-1). Ils ont ainsi rappelé leur force de frappe en attaque rapide, qui pourrait leur être d'une grande aide sur la scène européenne.

Certes, dans un premier temps, les Dogues n’ont pas réussi à forcer le verrou du SCO, bien regroupé dans son camp en 5-4-1. Lille a dominé (plus de 70% en milieu de première période), mais son jeu consistait surtout à trouver Domagoj Bradaric très haut dans le couloir gauche. Cela n'a pas donné grand-chose. C’est une contre-attaque fulgurante emmenée par Luiz Araujo mais aussi une bourde de Ludovic Butelle qui ont permis à Victor Osimhen d’ouvrir le score (39e). La frappe de Jonathan Bamba était mal repoussée par le gardien adverse et le jeune buteur nigérian inscrivait son cinquième but en autant de rencontres.

Un deuxième but, inscrit au retour des vestiaires, a mis les pensionnaires du Stade Pierre-Mauroy à l’abri. Luiz Araujo, décidément intenable, profitait d’une perte de balle de Thomas Mangani pour filer au but et marquer du pied droit (53e). Cela tombe bien, les Lillois n’auront pas à faire le jeu lors de leurs rencontres européennes et pourront faire mal en partant de loin. Ils avaient d'ailleurs la tête à mardi prochain lorsque Stéphane Bahoken a sauvé l’honneur en fin de rencontre sur un centre de Rachid Alioui (87e).