Discipline: Pas de huis clos supplémentaire pour l’OM

Reuters

Le 28 janvier dernier, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) avait prononcé à titre conservatoire un huis clos total à l’encontre du stade Vélodrome, cela pour sanctionner les débordements observés lors du match OM-Lille du 25 janvier. Réunie ce mercredi soir, et alors que les Marseillais ont accueilli Bordeaux sans public le 5 février dernier, la même commission a décidé de ne pas accabler davantage le club phocéen.    

"Après audition des représentants de l’Olympique de Marseille et lecture du rapport de l’instructeur, la Commission décide de lever la mesure conservatoire, de prononcer un match à huis clos total, précision faite que ce huis clos a déjà été purgé dans le cadre de la mesure conservatoire", peut-on lire ce mercredi soir dans un communiqué de la Ligue.

L’OM écope en revanche d’une amende de 15 000 euros, et d’une fermeture de l’espace visiteurs pour deux matches à l’extérieur avec sursis en raison de l’usage d’engins pyrotechniques et du déploiement d’une banderole à Reims le 2 février.