Dijon et Montpellier ont fait le spectacle !

Le debrief


Un vent de folie souffle sur la Ligue 1 cette semaine. Comme un miracle de Noël avant l’heure, une avalanche de buts a eu lieu sur l’Hexagone. La rencontre entre Dijon et Montpellier n’y a pas échappé. Quatre buts ont été marqués sur la pelouse gelée du stade Gaston-Gérard. Un score nul pour un spectacle plaisant (2-2). De quoi réchauffer la fraîche nuit de décembre qui était déjà bien installée à 19h au moment du coup d’envoi. Et alors que tous les spectateurs n’étaient pas installés, le match a débuté sur un rythme effréné. Après deux minutes de jeu, Dijon a ouvert le score sur un but contre-son-camp de Junior Sambia. Et dire que ce n’était même pas la première action du match. Montpellier a rapidement égalisé puis a logiquement pris les devants. De quoi permettre aux Héraultais de se rapprocher du podium alors que Dijon peine à s’extraire de la 18eme place synonyme de barrage.

Mais en seconde période, le DFCO a accumulé les temps-forts jusqu’à égaliser. Et alors la prise de risque aurait pu être minime pour ne pas perdre un point bienvenu à deux semaines de la trêve, les deux formations ont poussé jusqu’au bout pour tenter d’arracher les trois points. Les efforts d’Andy Delort et les tentatives de Mama Baldé n’y ont rien changé : les deux formations se sont quittées sur un score nul qui n’arrange personne. Le seul gagnant du soir est le football. Avec un spectacle plaisant, cette 16eme journée de Ligue 1 n’éclipsera pas les grèves qui se préparent mais fera presque oublier les déconvenues françaises en Ligue Europa où les trop nombreux samedi soirs au football stéréotypé.


L’instant T : Deux changements avant la pause

Les plans de Stéphane Jobard ont été contrariés avant même la pause. Dans les cinq dernières minutes de la première période, l’entraîneur dijonnais a été contraint de faire deux changements. Deux cadres de sa défense se sont blessés. Senou Coulibaly a d’abord dû céder sa place à Florent Balmont après une blessure sur un saut dans un duel. C’est ensuite le gardien Alfred Gomis qui a rendu les armes après un dégagement à priori anodin.


Les buts


2eme minute (1-0)

A la suite du premier corner de la partie, les Dijonnais restent aux avants-postes. Sur un centre venu de la droite, Bruno Ecuele Manga dévie le ballon sur Junior Sambia qui marque contre-son-camp.

15eme minute (1-1)

Florent Mollet se charge d’un coup-franc de 25 mètres légèrement excentré. Son ballon n’arrive pas à contourner le mur mais, dévié par Wesley Lautoa, il prend Alfred Gomis à contre-pied.

30eme minute (1-2)

En première intention, Téji Savanier déclenche une frappe du gauche de plus de 20 mètres. Son ballon termine sa course dans la lucarne d’un Alfred Gomis impuissant.

72eme minute (2-2)

Jhonder Cadiz dévie de la tête un corner tiré par Mounir Chouiar. Un cafouillage a lieu devant le but de Montpellier et Stephy Mavididi en profite pour mettre le ballon hors de portée de Geronimo Rulli grâce à une déviation en talonnade.

Les tops et les flops


Mounir CHOUIAR (7)

Dijon a fait une très bonne pioche en allant chercher Mounir Chouiar à Lens à la toute fin du mercato estival. Si le jeune joueur n’a pas marqué ce mercredi soir comme face au PSG il y a quelques semaines, il a été omniprésent dans le jeu dijonnais. En charge des coups de pieds arrêtés, il a été le maître à jouer du DFCO
Florent BALMONT (7)

Florent Balmont est un guerrier. Un vrai. A l’image de Vitorino Hilton dans le camp adverse, le milieu de terrain ne compte pas ses efforts malgré l’approche des 40 ans. Son entrée a fait beaucoup de bien à l’entrejeu bourguignon. L’ancien joueur de Nice et Lille a récupéré beaucoup de ballons pour permettre des transitions plus rapides à son équipe.
Téji SAVANIER (7)

La saison de la confirmation est parfois la plus dure. Et c’est encore plus vrai quand elle commence avec une blessure. Mais Téji Savanier a rapidement retrouvé le niveau qui lui avait permis d’être une des révélations de la dernière saison de Ligue 1. En plus des ses passes qui aèrent le jeu montpelliérain, il a marqué un superbe but sur une incroyable frappe de 20 mètres. Une superbe soirée pour l’ancien Nîmois.

La feuille de match


DIJON - MONTPELLIER : 2-2


Stade Gaston-Gérard
Temps froid – Pelouse gelée
Arbitre : M.Letexier (5)

Buts : Samba (CSC, 2eme), Mavididi (72eme) pour Dijon - Mollet (15eme), Savanier (30eme) pour Montpellier

Avertissements : Mendyl (34eme), Amalfitano (43eme), Chafik (55eme) pour Dijon - Vidal (61eme), Savanier (76eme), Le Tallec (78eme) pour Montpellier

Expulsion : Aucune

Dijon

Dijon

A.Gomis (non noté) puis Runarsson (45eme) (6)– Chafik (4), S.Coulibaly (non noté) puis Balmont (42eme) (7), Ecuele Manga (cap) (6), Mendyl (5) - Lautoa (5), R.Amalfitano (5) - M.Baldé (5), Chouiar (7), Mavididi (6) puis Pereira (88eme), Cadiz (5)

N'ont pas participé : Alphonse, Barbet, Soumaré, Loiodice

Entraîneur : S.Jobard

Montpellier

Montpellier

Rulli (6) – C.Vidal (5), Hilton (cap)(7), D.Le Tallec (5) - Sambia (3) puis Souquet (82eme), Chotard (5), Savanier (7), Ristic (4) - Mollet (7) - Laborde (4) puis Camara (77eme), Delort (6)

N'ont pas participé : Bertaud (g), Oyongo, Suare, Dolly, Skuletic

Entraîneur : M.Der Zakarian