Coronavirus : Le beau geste du PSG

Panoramic

Le Paris Saint-Germain se mobilise dans la lutte contre le coronavirus. Le club de la Capitale a fait un don de 100 000 euros au Secours populaire français. Une somme destinée aux médecins de l'association pour financier le matériel de protection sanitaire et d'hygiène, mais aussi aux personnes les plus démunies dans la période actuelle : enfants déscolarisés et isolés, sans-abris et personnes âgées.

Le PSG renouvelle sa convention avec le Secours populaire


Un geste fort de la part du Paris Saint-Germain, qui travaille depuis plusieurs années avec le Secours populaire. La convention liant le club et l'association à but non lucratif a été renouvelée pour les trois prochaines années avec une somme de 400.000 euros qui y a été allouée, afin de mener d'autres opérations en dehors de la pandémie du coronavirus.

Communiqué du PSG : 

Avec son partenaire historique, la Fondation du Paris Saint-Germain apporte secours et réconfort aux enfants, personnes âgées et sans domicile fixe durement impactés par la situation sanitaire ainsi qu’un soutien aux médecins du Secours populaire français (SPF) qui œuvrent tous les jours sur le terrain et qui aident à la formation de bénévoles.

Cette donation de 100 000 euros s’inscrit en supplément de la convention de 400 000 euros prolongée ce mois-ci entre le Club et le SPF pour 3 années supplémentaires qui viendra, quant à elle, soutenir les actions quotidiennes du SPF auprès de milliers de personnes en difficulté.

Le Paris Saint-Germain et le SPF travaillent ensemble depuis plus de dix ans et sont liés par un accord partenarial depuis 2016. L’action du Club parisien vise à venir en aide aux populations les plus vulnérables, principalement en Ile-de-France.

En réponse à la crise sanitaire, 100 000 euros seront ainsi répartis en quatre catégories :

- L’aide aux « Médecins du SPF » via le financement de matériel de protection sanitaire et d'hygiène pour la formation de 2 000 bénévoles en capacité d’informer, de répondre aux interrogations et de communiquer les gestes barrières
- L’aide aux enfants déscolarisés et isolés via le financement de 5 000 kits éducatifs composés de matériel pour l'école, de jeux et d’activités ludiques
L’aide à près de 900 personnes sans-abri via l’organisation de maraudes alimentaires régulières, de produits d’hygiène et le maintien d’un lien social
- L’aide aux personnes âgées ou isolées via la livraison de 10 000 colis alimentaires à domicile, de produits d’hygiène et le maintien d’un lien social