Cardiff City saisit le TAS pour le règlement du transfert d’Emiliano Sala au FC Nantes

Entre Cardiff City et le FC Nantes, c’est loin d’être fini. Réunie le 25 septembre dernier, la Commission du statut du joueur de la FIFA avait condamné le club gallois à verser six millions d’euros aux Canaris dans le cadre du transfert d’Emiliano Sala, tragiquement décédé en début d’année dans l’avion censé l’emmener dans son nouveau club. Mais le 18eme de la dernière saison de Premier League n’a pas dit son dernier mot dans cette affaire et a interjeté appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS), comme indiqué jeudi dans un communiqué de l’instance : « Une procédure d’arbitrage d’appel a été ouverte. Les conseils de Cardiff City FC et du FC Nantes se sont entendus pour déterminer un calendrier de procédure ad hoc. Une audience sera vraisemblablement fixée au printemps 2020. Il est peu probable qu’une sentence finale ne soit rendue avant juin 2020 », peut-on lire. Une affaire qui s’éternise tristement.