Bordeaux : Rien ne va plus entre Paulo Sousa et son président

Il faut remonter à début janvier pour comprendre la genèse du conflit entre Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux et Frédéric Longuépée, son président. Après une interview du coach portugais au journal Sud-Ouest (où Sousa évoquait notamment le mercato à venir), Longuépée par le biais de son directeur de la communication a souhaité modifier le contenu de l’entretien. Sans succès pour lui. Une pratique qui a rendu fou de rage l’entraîneur bordelais. Quelques jours plus tard, le président du FCGB assurait au micro de RMC que les relations avec son coach étaient « excellentes ». Face à ces propos, l’ancien joueur de la Juventus serait encore sorti de ses gonds.

La direction se justifie dans un communiqué




À la suite de cette révélation de L'Équipe, la direction des Girondins de Bordeaux s’est exprimée à travers un communiqué diffusé jeudi dans la soirée. On y apprend « une règle simple et commune à tous les clubs » qui stipule que « les questions posées et réponses formulées ne doivent porter que sur le domaine de compétence de l’entraîneur. Cette règle s’applique à tous et il ne viendrait pas à l’idée du Président des Girondins de Bordeaux de commenter la sélection des joueurs choisis par son entraîneur lors d’un match, comme il serait très mal vécu par l’entraîneur qu’un membre de son staff commente ses choix de jeu dans la presse sans le prévenir et obtenir son accord ». Une chose est sûre, l’avenir de Sousa (sous contrat jusqu’en 2021) semble se dessiner loin des Girondins de Bordeaux