Araujo évoque les manifestations et Macron

Icon Sport

"C'est un sujet compliqué et délicat à évoquer." Luiz Araujo n'était pas forcément très à l'aise au moment de donner son avis sur les manifestations qui ont lieu dans tout le pays ces dernières semaines. "Conscient de ce qu'il se passe en France", le Brésilien a d'abord indiqué que l'éventuel report de Lille-Reims prévu dimanche n'était pas de son ressort. "Ce n'est pas à nous de prendre cette décision, c'est aux personnes compétentes, a-t-il avancé alors que la LFP a reporté sept des dix rencontres prévues ce weekend. Pas celle du Losc donc.

Relancé sur l'idée des mouvements sociaux, lui le natif d'un pays plutôt concerné par la question ces derniers temps, Araujo s'est alors montré particulièrement pointilleux avec son traducteur. L'attaquant lillois, contrairement au début de la conférence de presse, a décidé de marquer plusieurs pauses pour permettre une retranscription la plus fidèle possible.

"Je pense que toutes les personnes méritent d'être sur un pied d'égalité, a-t-il donc avancé, et si les personnes pensent qu'elles n'ont pas ce droit, c'est au Président de la république française de résoudre le problème." S'il s'en remet à Emmanuel Macron, Luiz Araujo estime par ailleurs que "le moyen de faire cela (résoudre le problème, ndlr) ne passe pas par la violence." "J'espère que tout cela se terminera bien", a-t-il conclu.