Boavista : Rami quitte le club


L'aventure du côté de Boavista n'aura duré qu'une saison pour Adil Rami (35 ans). Le temps de s'offrir un maintien en Liga NOS et des larmes d'émotion en mai dernier suite à cet accomplissement. Situé dans la zone rouge durant une grande partie de la saison dernière, le club avait su sauver sa tête à la faveur d'un succès contre Gil Vicente (1-2). "J'ai été champion du Monde, gagné la Ligue Europa. Je ne suis pas Portugais, ni du Boavista mais j'ai appris à connaître ce club et ses supporters. Une année pas facile mais Luis Campos a cru en moi. Merci à lui, au club, à ma famille", disait alors à l'époque le champion du monde 2018.

Une carrière instable depuis quelques années


En ce jeudi 29 juillet, la musique n'est plus aussi douce. En effet, arrivé en septembre 2020 dans le vestiaire de Boavista, Rami quitte le club de façon officielle (avec un commun accord) comme l'a communiqué Boavista. "Boavista remercie Adil Rami pour son professionnalisme et sa contribution la saison dernière, en lui souhaitant le meilleur pour la suite de sa carrière", peut-on lire. Avec 22 match disputés, Rami a donc vécu une nouvelle expérience dans une carrière contrastée ces dernières années. Depuis son passage à l'OM entre 2017 et 2019, le natif de Bastia a évolué sous les couleurs de Fenerbahçe ; Sochi, équipe dans laquelle il n'avait pas joué une seule minute, puis Boavista.

"Aujourd’hui marque la fin de mon aventure avec Boavista Je voudrais remercier les dirigeants pour la confiance placée en moi, mes coéquipiers pour les moments passés ensemble, mais aussi et surtout les supporters pour le soutien et l’amour tout au long de la saison. Nos chemins se séparent ici, mais je ne vous oublierai pas", a écrit Rami sur son compte Instagram.

>