Ligue Butagaz Energie (J4) : Brest a eu très chaud face à Nantes, Metz tout en facilité à Fleury

Metz et Brest ne se lâchent pas. Décalées en raison de la Ligue des Champions durant le week-end, les rencontres de la 4eme journée de Ligue Butagaz Energie des deux locomotives du handball féminin français se sont achevées sur le même résultat mais la manière pour y parvenir a été totalement différente. En déplacement à Fleury, les Messines ont très rapidement fait la différence. Les coéquipières d’Astride N’Gouan et Tjasa Stanko (5 buts chacune) ont entamé le match par un 4-0 en moins de trois minutes qui a donné le ton. Revenues un temps à trois longueurs, les joueuses du Loiret n’ont pas tenu la distance et, dès la mi-temps étaient menées de huit longueurs. Malgré une Alexandra Lacrabère des grands soirs (11 buts), Fleury n’avait pas les armes pour résister et, à l’issue d’une longue deuxième période, s’incline pour la deuxième fois de suite, de treize longueurs (26-39).

Brest s’en sort très bien


Si Metz n’a donc pas connu la moindre difficulté, on ne peut pas dire la même chose de Brest. Face à Nantes, les joueuses de Laurent Bezeau s’en sont sorties comme par miracle. Car les Nantaises, emmenées par Déborah Kpodar et Bruna Almeida de Paula (7 buts chacune) n’ont pas fait de complexe face aux Bretonnes, menant de sept longueurs au quart d’heure de jeu. C’est alors que Kalidiatou Niakaté (7 buts) et Sladjana Pop-Lazic (2 buts) ont remis le BBH dans le sens de la marche pour revenir à une longueur à cinq minutes de la mi-temps. Toutefois, en deuxième mi-temps, les Nantaises n’ont pas baissé de pied et, à un peu plus d’un quart d’heure de la fin du match, ont compté six longueurs d’avance. Mais plus de douze minutes sans parvenir à tromper Sandra Toft (9 arrêts) ont permis à Brest de revenir dans le match pour égaliser à six minutes du terme par Ana Gros (3 buts) et faire la différence par Coralie Lassource (3 buts) à 41 secondes de la sirène. Brest s’impose d’une longueur (26-25) dans un match qu’elles n’ont jamais maîtrisé. Le troisième match de cette soirée a vu Paris 92 enchaîner un troisième succès consécutif en championnat, sur le parquet de Toulon-Saint-Cyr (20-30) et revenir à hauteur de Bourg-de-Péage au pied du podium.

HANDBALL - LIGUE BUTAGAZ ENERGIE / 4EME JOURNEE
Vendredi 9 octobre 2020
Chambray - Mérignac : 27-22

Samedi 10 octobre 2020
Saint-Amand-les-Eaux - Plan-de-Cuques : 25-21
Bourg-de-Péage - Nice : 31-21

Mercredi 14 octobre 2020
Toulon-Saint-Cyr - Paris 92 : 20-30
Fleury - Metz : 26-39
Brest Brest - Nantes : 26-25

Samedi 14 novembre 2020
20h00 : Besançon - Dijon