Umtiti dépassé par le "Kaiser" Lenglet

Reuters

Samuel Umtiti avait décidé, en décembre dernier, de ne pas se faire opérer de son genou gauche douloureux afin de ne pas faire une croix sur le reste de la saison 2018-2019. Le défenseur des Bleus champions du monde 2018 pourrait néanmoins connaître une fin d’exercice au petit trot. "Après trois mois de blessure, j’essaie de retrouver le rythme petit à petit", a-t-il confié sur beIN SPORTS, samedi, après la victoire du Barça sur le terrain du Real Madrid (0-1).

"Big Sam" a repris la compétition il y a une semaine, en disputant toute la rencontre à Séville (2-4), mais a souffert face à la mobilité des attaquants andalous. C’est donc du banc de touche qu’il a vécu les deux Clasicos programmés cette semaine et que les Blaugranas ont remportés à Santiago-Bernabéu. Ernesto Valverde a fait un choix fort mais, en même temps, il peut compter sur deux autres défenseurs centraux en grande forme.

Samuel Umtiti l’admet lui-même, l’association entre Gerard Piqué et Clément Lenglet est excellente. "Ça marche, ça marche ! Dans un club comme Barcelone, on se doit d’avoir des joueurs de qualité. Même si on est 2, 3, 4 (dans la hiérarchie à un poste, ndlr), ça fait progresser tout le monde, que ce soit Clém, Jerry (Jeison Murillo) ou moi. On doit être les meilleurs pour jouer", a ainsi analysé le natif de Lyon en réponse à Alexandre Ruiz.

L’absence de l’international français dans le onze n’a rien de préjudiciable car Clément Lenglet fait preuve d’une sérénité à toute épreuve, étant ainsi qualifié de "Kaiser" par Mundo Deportivo samedi soir. L’ancien Sévillan, 23 ans, se réjouit d'apprendre "énormément" au quotidien, notamment aux côtés de son compère espagnol, "certainement l’un des meilleurs défenseurs centraux du monde". Il a ainsi "la confiance du coach" et devrait disputer les prochains matches importants du Barça, comme contre l’OL, dans 10 jours.


>