Sans Varane, Ramos va-t-il poursuivre sa série ?

Panoramic

« C'est assez exceptionnel ce qu'ils font. Je n'aime pas parler d'un joueur particulier, car c'est toujours le collectif qui prend le dessus, mais ces deux joueurs ont une trajectoire exceptionnelle avec ce club, c'est que du bonheur pour cette équipe. » Voici comment Zinedine Zidane a parlé du duo Ramos-Varane le week-end passé avant d'affronter l'Espanyol Barcelone. Ce dimanche à Bilbao, Zizou devra faire sans le défenseur français. Et cette absence pourrait avoir un impact direct sur l'apport du capitaine madrilène. Car une des principales forces du joueur de 34 ans, c'est son entente avec son coéquipier français.



Depuis quelques semaines, Sergio Ramos fait parler de lui pour son apport offensif. L'Espagnol a désormais marqué neuf buts en Liga cette saison. Mais c'est en partie grâce à Raphaël Varane. Sur ces neufs réalisations, huit ont été marquées quand le natif de Lille était sur la pelouse. Grâce à son efficacité défensive, le champion du Monde français permet à son homologue ibérique d'avoir quelques libertés offensives. Si les projecteurs sont braqués sur Sergio Ramos, c'est parce que Raphaël Varane fait le travail de l'ombre. Les prises de risque du capitaine merengue sont moins dangereuses quand un joueur de la trempe du Tricolore assure les arrières du leader de la Liga. Il sera donc très intéressant d'observer le comportement de Ramos à San Mames ce dimanche après-midi.

Raphaël Varane a les faveurs de van Dijk et Yeray Alvarez

S


Si le défenseur espagnol est un des meilleurs à son poste, Raphaël Varane est aussi en bonne position dans ce classement. Plus jeune, il progresse à vue d’œil et peut à l'avenir prétendre être le successeur de Ramos. Les deux joueurs ont appris à se connaître. Ils sont coéquipiers depuis longtemps et aujourd'hui, leur complicité est plus efficace que jamais. Ils se complètent parfaitement. Ensemble, ils n'ont pas encaissé trois buts dans un même match de Liga depuis novembre 2018. Cette saison, leur association n'a été défaite qu'à deux reprises. Des statistiques qui prouvent que l'un est l'égal de l'autre. Ils réalisent des performances tellement brillantes ensemble qu'ils sont aujourd'hui indissociables.

Mais au contraire de Zidane, certains n'hésitent pas à isoler une individualité. Varane a notamment les faveurs de Virgil van Dijk, une référence à ce poste. « C'est un grand joueur et je respecte ce qu'il a accompli, mais il n'est pas le meilleur, il n'est pas mon type de défenseur central. Le coéquipier de Ramos au Real Madrid, Raphael Varane, est mon préféré. C'est un excellent défenseur et il a déjà beaucoup gagné. » disait-il au Telegraaf. Yeray Álvarez, adversaire du Real Madrid ce dimanche disait la même chose en décembre dernier avant le match aller. Le défenseur basque mettait en avant le fait que Ramos fait aussi des erreurs mais que les gens ne s'en rendent pas compte car Varane les rattrape. Un constat qu'il sera possible de vérifier dès le début d'après-midi.

>