Real Madrid : Mariano, la dernière chance ?

Panoramic

Pour son déplacement sur la pelouse de Villarreal, samedi après-midi, le Real Madrid va se présenter considérablement diminué. Outre les absences de Sergio Ramos, Federico Valverde et Alvaro Odriozola, Zinedine Zidane est également privé de Casemiro et Eder Militao, en phase de reprise après s’être remis du Covid-19, de Luka Jovic, testé positif à son retour de sélection, mais aussi de Karim Benzema, touché aux adducteurs lors de la lourde défaite du club merengue à Valence avant la trêve internationale (4-1) et qui n’est pas encore totalement remis. L’entraîneur français ne pourra donc compter que sur un seul numéro 9 de métier dans l’antre du sous-marin jaune : Mariano Diaz.

Mariano a repris espoir


Depuis le début de saison, l’ancien Lyonnais n’a été utilisé qu’une seule fois, à Valence où il est entré pour 14 petites minutes. Mais cela lui a redonné espoir, rapporte AS. On ne compte pourtant pas sur lui au Real, où Zidane lui a bien signifié qu’il ne jouerait pas, ou très peu. Sauf que Mariano ne veut rien entendre et s’accroche, lui qui est sous contrat jusqu’en 2023 et n’est pas pressé de partir. Il est persuadé qu’il peut réussir à Madrid, et a refusé toutes les propositions, malgré l’insistance de son club.
 

Proposé en Angleterre


D’après le Daily Mail, l’attaquant de 27 ans aurait été proposé à West Ham et à West Bromwich Albion, pour un départ en Premier League lors du mercato hivernal. Mais rien ne dit qu’il acceptera de s’en aller. Surtout s’il glane du temps de jeu, comme samedi à Villarreal. Même si ce serait uniquement en raison des absences. La saison dernière, il avait dû attendre jusqu’en mars avant de jouer son premier match de Liga, mais quel match ! Remplaçant face au Barça, il avait marqué 52 secondes après son entrée en jeu dans le temps additionnel et ainsi validé la victoire du Real dans le Clasico. Un souvenir inoubliable pour Mariano, qui rêve d’en avoir d’autres sous le maillot blanc. Mais c’est loin d’être gagné…


Zidane : "Varane est intransférable"