Real Madrid : La difficile adaptation des recrues estivales

Début de nouvelle ère compliquée sur certains points pour Zinédine Zidane. De retour au Real Madrid après un très bon premier passage, le Français disposait d’importants moyens, à savoir une enveloppe de plus de 300 millions d’euros, pour lancer un nouveau cycle. C’est ainsi que cet été, Eden Hazard (100M), Luka Jovic (60M), Eder Militao (50M), Ferland Mendy (48M) ou encore Rodrygo (45M) sont arrivés dans la capitale espagnole pour amener du sang neuf. Quelques mois plus tard, le bilan est compliqué pour eux et ne plaide pas en leur faveur, alors que les Merengue brillent en grande partie grâce à leurs cadres.


Figure de proue de ce nouveau cycle, Hazard a connu des débuts très compliqués entre méforme physique à son arrivé et blessure durant la préparation. Malheureusement pour lui, alors qu’il commençait à s’intégrer et retrouvait petit à petit son niveau, un nouveau pépin physique va l’éloigner des terrains encore quelques semaines. « Une très mauvaise nouvelle », jugeait récemment Zidane en conférence de presse. De son côté, après une très belle saison à l’Eintracht Francfort, Jovic a du mal à confirmer son potentiel aperçu en Allemagne et doit pour le moment se contenter de bouts de matchs, derrière un Karim Benzema étincelant depuis quelques mois.


Nouveau venu, Mendy a également dû composer avec les blessures et va devoir faire des efforts en espagnol. « Quand il a joué, il a bien démontré sur le terrain qu’il avait sa place ici. Maintenant, pour le reste de son intégration, il va falloir qu’il se mette un peu plus à l’espagnol, parce que c’est quand même important. Pour le reste, ça viendra petit à petit, mais l’espagnol, il en a besoin », expliquait d’ailleurs son entraîneur à ce sujet. Un simple avertissement pour le moment pour l’ancien Lyonnais. Enfin, les deux Brésiliens, Militao et Rodrygo, ont encore un peu de mal à se montrer sur la durée. Preuve que du côté du Real, la marge de progression reste conséquente cette saison.