Liga : A dix, le Barça arrive à enchaîner

Barcelone est en reconstruction. Il faudra attendre longtemps pour sauter au plafond, mais ce nouveau cru version Ronald Koeman a le mérite des faire les choses correctement. Après une victoire convaincante contre Villarreal (4-0), le club catalan a fait tomber une autre écurie plutôt bien calibrée, le Celta de Vigo, en Galice, sous une pluie battante (3-0). Et il ne l'a pas fait sans obstacle, ce qui donne un peu de relief à sa performance.

Barcelone a maitrisé son sujet malgré le scénario du match


Les difficultés du soir pourraient être illustrées par les deux internationaux français, Clément Lenglet et Antoine Griezmann. Car le champion du monde a fait les frais de la réorganisation tactique de Koeman après l'expulsion du défenseur en fin de première période (42e). La pilule est difficile à avaler, encore, pour le Mâconnais. D'autant que dans le secteur offensif, les tendances se confirment. Philippe Coutinho retrouve de la confiance, et le jeune Ansu Fati confirme son efficacité match après match. C'est encore lui qui a débloqué la situation d'un bel enchaînement après un service parfait de l'ancien joueur de Liverpool (0-1, 12e).

Quid de Lionel Messi ? L'Argentin n'a pas marqué, mais il a eu ses fulgurances, évidemment. Sur l'une d'elles, les Blaugrana ont fait le break, après que Lucas Olaza ait dévié dans son propre but un centre de la Pulga après une accélération dévastatrice (0-2, 52e). Avant et après cela, Barcelone a plutôt bien maîtrisé son sujet, même si le Celta a touché la barre dans la dernière demi-heure (73e). Au contraire, Sergi Roberto a conclu ce rapport de force avec la manière d'une belle frappe sous la barre (0-3, 90e+4). Mission accomplie. Place à la suite.