Le Barça perd sa coupe

Reuters

Pas de doublé pour le Barça. Champion d'Espagne depuis plusieurs semaines mais éliminé piteusement en Ligue des champions, le FC Barcelone n'a pas su conserver sa coupe nationale. La faute à Valence, venu priver les Catalans d'un cinquième sacre consécutif en Coupe d'Espagne ce samedi (1-2), ce qui aurait constitué un record.

Un Barça à terre en première période sur la pelouse du Betis Séville. Si l'énorme erreur de relance de Clément Lenglet, directement sur Rodrigo seul face au but, est rattrapée d'entrée par Gerard Piqué (5e), la défense catalane est dépassée. Sur un service de Gonçalo Guedes, l'enchaînement de Kevin Gameiro devant Jordi Alba est parfait pour ouvrir le score (0-1, 22e). Le latéral espagnol est encore pris de vitesse sur le but du break signé Rodrigo, de la tête (0-2, 33e).

Quatre Français sacrés

Privé de Luis Suarez et Ousmane Dembélé, Ernesto Valverde lance Malcom au retour des vestiaires et la physionomie change. Après une prise de balle superbe, Messi trouve le poteau opposé (56e). Mais sur un corner du Brésilien repris par Lenglet et repoussé par le portier valencien, l'Argentin surgit pour relancer le match (1-2, 73e). Barcelone va pousser pour égaliser sans y parvenir. Seul en contre-attaque, Guedes loupe deux opportunités consécutives de plier le match (90e+3 et 90e+5) mais Valence tient bon.

Les quatre Français de Valence (titulaire comme Gameiro, Francis Coquelin a été excellent, Kondogbia et Diakhaby sont rentrés) soulèvent un trophée qui vient ponctuer une belle saison achevée à la quatrième place de Liga. Contesté après la déroute à Anfield en demi-finale de C1 (4-0), l'entraîneur catalan est plus en danger que jamais. Certes, le Barça a survolé le championnat mais la fin de saison n'est pas à la hauteur. De quoi lancer les grandes manœuvres au mercato ? Un certain Antoine Griezmann est disponible...