L’Atlético au révélateur du derby

Ce sont des Colchoneros revanchards qui vont recevoir leurs voisins du Real samedi après-midi (16h15). Car c’est le club merengue qui avait infligé à l’Atlético sa première défaite de la saison en décembre dernier. Depuis, les hommes de Diego Simeone n’ont perdu qu’un seul autre match de championnat, il y a deux semaines face à Levante, sur le même score (0-2). Et trois jours plus tard, ils s’inclinaient face à Chelsea en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions (0-1). Et s’ils ont rebondi dimanche dernier à Villarreal, en s’imposant 2-0, leur avance au classement a diminué.

Simeone : "Regardez où sont le Real et le Barça"


Car le club madrilène a aussi laissé filer des points contre le Celta Vigo et Levante, et le Barça est désormais à deux points (avec deux matchs en plus), et le Real à cinq, avec un match supplémentaire. "Il y a quelques semaines, quand on parlait de la course au titre, on disait que le Real Madrid et le Barça étaient morts et enterrés. Et regardez où ils en sont aujourd’hui", a relevé Simeone samedi lors d’une conférence de presse où il a également assuré que tout allait "très bien" avec Joao Felix, qui semblait avoir célébré son but en lui adressant des remontrances la semaine dernière.

Suarez muet depuis cinq matchs


Si le Portugais a retrouvé le chemin des filets après une période de doute, Luis Suarez ferait bien d’en faire de même, l’Urugayen, deuxième meilleur buteur de la Liga avec 16 buts, étant resté muet lors des cinq derniers matchs. Et rien de mieux qu’un choc face au Real Madrid pour motiver l’ancien Barcelonais… Un derby où l’Atlético va récupérer Kieran Trippier, de retour de suspension, ainsi que Yannick Carrasco, qui avait manqué les quatre derniers matchs en raison d’une blessure musculaire à la jambe gauche. Il ne sera pas de trop pour permettre aux Matelassiers de repousser un encombrant poursuivant, qui enregistre lui le renfort de Karim Benzema. Et face à qui ils restent sur quatre matchs consécutifs sans marquer. Il serait grand temps d'y remédier.

>