La Liga - Le Barça surveille Lenglet

Reuters

 

S'il fallait remonter quelques années en amont, Kurt Zouma, Aymeric Laporte ou Mamadou Sakho semblaient avoir toutes les cartes en mains pour faire partie intégrante de l'équipe de France au côté de Raphaël Varane et Samuel Umtiti. Mais les sociétaires de Stoke City, Manchester City et Crystal Palace pourraient bien éprouver des difficultés à revenir et s'installer chez les Tricolores, car d'autres invités inattendus toquent désormais à la porte. C'est évidemment le cas de Presnel Kimpembe, ou du prometteur Dayot Upamecano pour ne citer qu'eux, mais il faudra aussi sans doute compter sur Clément Lenglet.

Alors que Laurent Koscielny prépare sa retraite internationale, le Sévillan postule clairement à une place chez les Bleus au sortir de la Coupe du monde à venir. En quelques mois, le natif de Beauvais a digéré sans encombre son passage de l'AS Nancy-Lorraine à l'une des formations les plus ambitieuses de Liga. Arrivé de son club formateur en janvier 2017, l'intéressé s'était immédiatement imposé sous Jorge Sampaoli, n'est pas sorti des plans d'Eduardo Berizzo ensuite, et figure parmi les tauliers de Vincenzo Montella désormais. Celui qui a inscrit trois buts en championnat depuis l'entame de l'exercice en cours étonne, et sa progression impressionne même au sein de la direction sportive du FC Barcelone.

Les Blaugranas pourraient même faire du défenseur central de 22 ans un renfort de poids l'été prochain, dans un secteur qui manque de forces vives pour Ernesto Valverde. Et un joueur de ce niveau, avec encore une réelle marge de progression, qui dispose d'une clause libératoire à "seulement" 30 M€, ça ne court pas forcément les rues...


>