La Liga : L'Atlético Madrid peut-il faire le doublé ?

Reuters

À l'aube du prochain exercice du championnat d'Espagne, il souffle un vent de confiance du côté de l'Atlético Madrid. Vainqueurs au bout d'une saison époustouflante avec deux points d'avance sur le Real Madrid et sept sur le FC Barcelone, les Colchoneros s'apprêtent à débuter la défense de leur titre dans trois semaines. Sûr de ses forces, le club madrilène a fait le choix de la continuité avec l'espoir de réitérer la même performance. Le 8 juillet dernier, Diego Simeone, l'entraîneur aux manettes depuis dix ans, a paraphé un nouveau bail jusqu'en 2024 avec son équipe de toujours.

Dans le communiqué du club, il est précisé que l'Argentin est « l’entraîneur qui a dirigé la même équipe en Liga pendant le plus grand nombre de saisons consécutives et l’entraîneur le plus titré de l’histoire du club. » Avec « El Cholo », l'Atlético Madrid a remporté huit titres dont deux en Liga (2014, 2021) et deux Ligue Europa (2012, 2018) tout en participant à deux reprises à la finale de la Ligue des Champions pour deux défaites contre le Real Madrid (2014, 2016). À quelques semaines de l'ouverture de la Liga, tous les voyants sont au vert pour refaire le coup.




Réputé pour être dur et exigeant envers ses hommes notamment sur le travail défensif, Diego Simeone n'en reste pas moins un entraîneur aimant et protecteur avec ses joueurs. Interrogé sur la perspective de la saison prochaine, l'Argentin a défendu ses troupes au cours d'un entretien à Marca : « Les gens pensent toujours que je revendique le statut de victime, mais il est vrai que le Real Madrid et Barcelone ont presque toujours été supérieurs, grâce à leurs effectifs. Mais cela ne veut pas dire que dans une année donnée, vous serez meilleurs. C'est arrivé en 2014, quand nous étions au-dessus. C'est arrivé en 2021. Nous avons été meilleurs, mais cela ne veut pas dire que nous sommes meilleurs aujourd'hui. Mais le Real Madrid et Barcelone savent qu'ils ne peuvent pas faire d'erreurs. »

Dans l'optique de la prochaine saison et pour rivaliser avec les autres équipes, l'Atlético Madrid a déjà frappé en s'attachant les services de Rodrigo de Paul en provenance de l'Udinese et de Marco Paulo de Fluminense. Orphelin de Lucas Torreira et Moussa Dembélé repartis respectivement à Arsenal et à Lyon, le club madrilène s'apprête peut-être à perdre Saul Niguez, un de ses joueurs emblématiques. Enfin, la rumeur du retour d'Antoine Griezmann agite aussi l'environnement des Colchoneros. Bonne nouvelle pour certains, mauvaise pour d'autres, elle serait en tout cas, accueillie avec joie par El Cholo. Si l'effectif ne change pas d'avantage d'ici la fin du mercato, alors Simeone aura déjà en avance, l'ossature de son équipe prête à croiser le fer avec le reste des prétendants au titre.


>