Griezmann sait tout faire

Reuters

C'est lui le taulier. Étincelant avec les Bleus en Moldavie (1-4) et contre l'Islande (4-0), Antoine Griezmann a changé de costume avec succès. Le Français a retrouvé les Colchoneros et participé à la belle victoire de l'Atlético de Madrid à Alaves (0-4), ce samedi, lors de la 29e journée de Liga. Comme par séquences lundi soir, au Stade de France, le leader tricolore a été positionné sur le côté droit d'un 4-4-2 avec Alvaro Morata et Diego Costa, associés devant.

Ça n'a pas empêché le Mâconnais de débloquer la situation d'une passe décisive lumineuse, du pied droit, pour Saul Niguez (0-1, 5e). D'une frappe superbe, Costa a doublé la mise (0-2, 11e), avant de sortir à la pause. "Grizi" a alors retrouvé sa place en attaque et Thomas Lemar est entré côté droit. C'est ce dernier qui a lancé Morata en profondeur (0-3, 59e). Bien servi aussi par son compatriote, Griezmann a trouvé le poteau en piquant son ballon devant le portier adverse (69e). Lemar a raté le cadre quand son partenaire a voulu lui rendre la pareille (71e). Thomas Partey a parachevé le succès de l'Atlético d'un tir en pleine lucarne (0-4, 84e).

Les hommes de Diego Simeone confortent leur deuxième place au classement, 10 points derrière le Barça et 5 devant le Real. L'entraîneur argentin pourrait renouveler cette option qui lui permet de conserver son précieux 4-4-2 tout en alignant ses trois meilleurs attaquants. Les Madrilènes, parfois pénibles à observer, ont en tout cas régalé chez un adversaire prétendant à l'Europe, classé cinquième et auteur d'une belle saison. Une piste pour une fin de saison plus attrayante ?