Garcia au Barça, ce ne sera pas pour janvier

Les élections à venir cadenassent absolument tous les dossiers au FC Barcelone, qui changera de président le 7 mars. A commencer par ceux, plus chauds que jamais, qui concernent le marché hivernal. Ainsi Eric Garcia, qui semblait être la priorité des Blaugrana pour ce mois de janvier afin de renforcer une défense centrale bien tendre en l'absence de Gerard Piqué (blessé), ne viendra pas dans l'immédiat en provenance de Manchester City, et ce à cause des candidats à la succession de Josep Maria Bartomeu. En effet, les trois postulants - Joan Laporta, Victor Font et Toni Freixa - ont tous mis leur veto à la venue du nouvel international espagnol, d'après les informations relayées par AS.


"J'ai entendu dire que j'étais déçu ou préoccupé, souriait Ronald Koeman samedi, interrogé sur le sujet en conférence de presse. Mais je vous rassure, je suis heureux ! Je connais parfaitement nos limites financières, et si c'est impossible, on continuera avec notre effectif." Il semble donc impossible de valider tout dossier d'importance avant l'arrivée de la nouvelle direction. Pourtant, tout semblait conduire Eric Garcia vers un retour au Barça, lui qui est un pur produit de la Masia. Parti en 2017, le joueur de 20 ans n'a jamais été considéré par Pep Guardiola comme un titulaire en charnière.

En l'absence de Piqué, ce sont deux autres jeunes qui assurent l'intérim au côté de Lenglet : l'Uruguayen Ronald Araujo et l'Espagnol Oscar Mingueza, tous les deux âgés de 21 ans, alternent et ont même parfois pris place dans une défense à trois. Si la situation devrait donc perdurer durant environ deux mois, puisque le futur président devrait prendre place à peu près lorsque Piqué redeviendra disponible, les Blaugrana pourraient avoir moins de mal à dégraisser. Ce ne serait pas spectaculaire, mais le latéral gauche Junior Firpo (qui ne joue quasiment pas) serait ainsi tout près de Grenade, tandis que le gardien remplaçant Neto pourrait rejoindre Arsenal (d'après Mundo Deportivo).


>