FC Barcelone : Koeman réagit au Barçagate


Le FC Barcelone s'apprête à tenter une remontada en Coupe du Roi. Battu en demi-finale aller contre le FC Séville (2-0), le club recevra cette équipe au Camp Nou, mercredi soir afin de tenter de se qualifier pour la finale de la compétition, alors qu'il a battu les joueurs de Julen Lopetegui samedi en Liga (0-2). Toutefois, ce n'est pas le volet sportif qui a été essentiel lors de la conférence de presse tenue par Ronald Koeman. Le technicien hollandais a dû s'atteler à répondre aux nombreuses questions au sujet du Barçagate et l'enquête menée actuellement.

"L'image du club est entachée"


Recruté cet été par Josep Maria Bartomeu afin de prendre place sur le banc du FC Barcelone, Koeman n'a pas douté au moment d'affirmer son sentiment général. "Je ne pense que la détention de Bartomeu soit bonne pour le club. Nous devrions attendre de savoir comment cela s'est passé. Je n'étais pas là, donc je ne peux pas m'exprimer sur ce point. Nous devons juste nous concentrer sur notre travail qui est de faire de notre mieux pour remonter (face à Séville, ndlr). Mais, oui, encore une fois : l'image du club est entachée", a-t-il expliqué, assurant s'être senti "très mal lorsque la nouvelle est sortie parce que je connais bien Bartomeu ainsi qu'Oscar Grau. J'ai vécu des moments importants avec eux en peu de temps. Bartomeu a toujours été, à mes yeux, une personne exceptionnelle."

Sous contrat jusqu’en 2022 avec le FC Barcelone, Ronald Koeman pourrait composer avec quelques secousses, étant donné que les élections présidentielles vont se dérouler le 7 mars. "Je n’ai parlé à personne. Nous devons attendre de voir qui sera nommé comme président et son plan. Mais si je ne vois pas d’avenir important pour moi ici, alors nous allons avoir des problèmes, car j’ai encore un an sur mon contrat. Je suis au meilleur endroit pour moi, malgré les problèmes qu’il y a. Jusqu’au dernier jour, je ferai de mon mieux pour le Barca, que ce soit un an de plus, cinq ans, ou deux mois... Je n'ai pas d'influence sur tout", a-t-il affirmé.

>