FC Barcelone : Griezmann, le déclic ?

Reuters

Auteur de son premier but en Ligue des champions avec le FC Barcelone mercredi contre Dortmund (3-1), Antoine Griezmann, remplaçant au coup d’envoi, est entré en jeu après seulement 26 minutes, en raison de la nouvelle blessure à une cuisse de son compatriote et ami Ousmane Dembélé. "Ça a lui a fait du bien de débuter sur le banc, et d’entrer sans le savoir, estime Benjamin Da Silva, expert Liga pour beIN SPORTS. Parce qu’il ne pensait pas entrer aussi vite dans le match. Et comme Dembélé s’est blessé, il n’a même pas eu le temps de cogiter. Il est entré directement, sans réfléchir, et ça lui a fait beaucoup de bien."

Toujours en phase d’adaptation en Catalogne, ce qu’il a lui-même reconnu, notamment dans sa relation avec Luis Suarez et surtout Lionel Messi, passeur décisif sur son but, le champion du monde doit s’adapter à "une nouvelle façon de jouer, une nouvelle philosophie, poursuit notre spécialiste. Mais je suis convaincu qu’il a le jeu pour ça. C’est un technicien, un joueur de talent, qui marque des buts. J’étais ultra sceptique concernant Kevin-Prince Boateng, pour la cohésion entre le joueur et le style de jeu, mais Griezmann au Barça, ça doit le faire. Et puis il était dans un système ultra défensif à l’Atlético, où il revenait défendre et jouait dans l’axe. Qu’il ait besoin d’une période d’adaptation, ça me parait logique."

Simeone : "Je ne parlerai pas de Griezmann"


Une équipe de l’Atlético que le Mâconnais, qui a marqué 4 buts et délivré 3 passes décisives en championnat, va retrouver dimanche soir (prise d'antenne à 20h15 sur beIN SPORTS 1), pour le choc de la 15e journée de Liga entre le leader et des Madrilènes actuellement quatrièmes du classement. Avec trois points de retard sur leur adversaire du week-end, mais un match en plus. Et pour Benjamin Da Silva, Griezmann "doit vraiment surfer sur cette spirale positive. Il a la certitude de débuter avec la blessure de Dembélé. A moins que Valverde ne nous réserve une surprise. Mais il était très content de lui, et c’est flatteur. Après, j’essaie de voir d’une manière générale et de ne pas trop m’enflammer ou de dézinguer juste sur un match. Parce que la réalité du match de mercredi, c’est aussi que Dortmund a été faible. J’attends donc celui contre l’Atlético et le Clasico pour voir vraiment si ça va porter ses fruits. Parce que si ça se passe mal au Wanda Metropolitano ou face au Real…" Deux rencontres très importantes que le Barça va disputer au cours des trois prochaines semaines, et où l’ancien Colchonero aurait effectivement tout intérêt à se montrer à son avantage.

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Noche importante 🕺🏼😍

 

Une publication partagée par Antoine Griezmann (@antogriezmann) le