FC Barcelone : Gerard Piqué, un statut de privilégié ?

Reuters

Sans une vilaine blessure au genou droit, Gerard Piqué aurait peut-être le plus gros temps de jeu de la Liga avant le duel entre Barcelone et Elche prévu ce mercredi soir. Avant sa sortie à la 62eme minute du match contre l'Atlético Madrid en novembre dernier, il n'avait pas raté la moindre minute en championnat. Une série de titularisations qui semble avoir recommencé après trois mois d'absence. Malgré les pronostics peu favorables de certains médecins au début de sa convalescence, le défenseur a pu participer au huitième de finale aller de Ligue des Champions contre Paris. Il a même pu enchaîner quelques jours plus tard avec 90 minutes face à Cadix en Liga (1-1). « Je suis un peu fatigué mais heureux d'être revenu si vite. Je me suis vite rétabli et petit à petit, je retrouve le rythme » expliquait le Catalan ce week-end. Mais à quel prix ?  S'il s'est félicité de son retour, sa situation peut faire jaser.

 

Le Barça a encaissé cinq buts en deux matchs avec Piqué


Contre Paris, sa titularisation n'a pas apporté le supplément d'âme espéré. Contre Cadix, sa présence n'a pas non plus permis à Marc-André ter Stegen de terminer la partie avec sa cage inviolée. En deux matchs avec le joueur de 34 ans, le Barça a encaissé cinq buts. Gerard Piqué n'a pas été le sauveur tant attendu et il a même montré d'importants signes d'agacement. Si les problèmes catalans sont essentiellement défensifs, le retour du joueur formé au club n'a pas suffi à tous les résoudre. L'Espagnol a apporté de l'expérience, de la présence dans les airs et de la qualité à la relance mais il était aussi en-dessous dans de nombreux autres domaines. Loin d'être au top physiquement, il a parfois été débordé malgré sa science du placement. Trop statique, Gerard Piqué n'a pas toujours eu la solution face aux attaquants vifs comme Kylian Mbappé. Et même si ce problème se posait déjà avant sa blessure, son statut n'est jamais remis en cause...
 

Gerard Piqué était-il prêt à affronter le PSG ?


Oscar Mingueza et Ronald Araujo se sont illustrés en assurant l'intérim mais ils ne sont pas mis en concurrence avec lui. Figure historique du club, Gerard Piqué pèse dans le vestiaire et semble avoir quelques passes-droits. Sinon comment expliquer qu'il puisse jouer un huitième de finale de Ligue des Champions avec seulement deux entraînements collectifs dans les jambes ? Son retour après trois mois d'absence a peut-être été précipité avec les risques de rechute et le manque de rythme que cela implique mais personne n'a trouvé quelque chose à y redire. Gerard Piqué est maintenant de retour dans la charnière blaugrana. Et à moins d'une grossière erreur ou d'une nouvelle blessure, il pourrait y rester jusqu'à la fin de la saison.
 

Koeman : "Lenglet prend les choses très à cœur"

 


>