Dembélé, une porte de sortie ?

14 matches de Liga, dont 9 titularisations, pour 1 but et 6 passes décisives. Ousmane Dembélé s'attendait sans doute à mieux pour sa première saison au FC Barcelone, marquée par les blessures. Le plus embêtant pour l'international français est que, en fin de saison, alors qu'il était prêt à jouer, son entraîneur Ernesto Valverde ne semblait pas lui faire suffisamment confiance pour lui faire débuter les matches importants, à l'image de la double confrontation face à l'AS Rome en Ligue des champions.

Selon le Mundo Deportivo, le staff catalan reprocherait à Dembélé son manque d'investissement défensif, ainsi que certaines lacunes sur le plan tactique. Or, les dirigeants blaugranas craignent que l'ancien Rennais n'ait pas l'occasion de progresser la saison prochaine, où il pourrait devoir faire face à une concurrence renforcée en cas d'arrivée d'Antoine Griezmann -la priorité du Barça cet été- aux côtés Lionel Messi et Luis Suarez. L'ailier français pourrait se morfondre sur le banc...

En prêt à l'Atlético ?

La solution ? Intégrer Dembélé dans la transaction concernant Griezmann, en l'envoyant à l'Atlético de Madrid. Pas pour un transfert définitif, une option totalement exclue par le Barça qui ne veut pas se séparer trop vite d'un joueur sur qui il a misé très gros (105 millions d'euros plus 40 millions de bonus), mais pour un prêt d'une saison. Dembélé aurait alors la possibilité de s'aguerrir sous les ordres de Diego Simeone, dont le style de jeu correspond un peu plus à ses qualités que celui du Barça (moins de possession, plus de contre-attaques). Toujours selon le Mundo Deportivo, peu d'autres équipes ont manifesté leur intérêt pour Dembélé. Il y a Arsenal, mais la piste s'est refroidie depuis l'annonce du départ d'Arsène Wenger, et Liverpool, en cas de départ de Mohamed Salah, ce que les Reds ne souhaitent absolument pas.