Cucurella, déjà trois clubs cette saison

Icon Sport

Si on devait illustrer les dérives du football business, on prendrait sûrement l'exemple de Marc Cucurella. Latéral droit de 20 ans, formé à la Masia, le joueur est prêté à Eibar pour la saison 2018-2019, avec une option d'achat de 2 millions d'euros pour acquérir du temps de jeu et de l'expérience. Un prêt rentabilisé puisque le joueur dispute 31 matches de Liga pour 1 but et 2 passes décisives, attirant le regard de plusieurs clubs européens. 

d

 

"Ce gars n’est pas rapide, il n’est pas fort, il n’a même pas réussi à participer à tous les tests que nous faisons avec nos machines. Avec ces statistiques, vous ne le signeriez jamais", explique son entraîneur à Eibar José Luis Mendilibar, pour le site FuriaLiga. " Mais il est très intelligent, il prend les bonnes décisions, c’est un grand footballeur." Des propos que va accentuer le directeur sportif Fran Garagarza, sur le même média: "Nous avons été surpris par sa performance, il était très souvent supervisé."

Le Barça fait jouer sa clause

Après une telle première saison, Eibar lève logiquement l'option d'achat de 2 millions d'euros à la fin du mois de juin. Seulement le FC Barcelone avait glissé une clause dans le contrat qui lui permettait de récupérer le joueur pour 4 millions d'euros. A la recherche de liquidités, le club catalan se dit qu'il peut récupérer un peu d'argent avec un latéral qui était notamment suivi en Premier League, ou au pire le garder comme doublure de Jordi Alba. Le 16 juillet, le champion d'Espagne lève l'option, récupère le joueur, et le place immédiatement en vente, pour alléger un peu les finances après l'achat d'Antoine Griezmann. 

Personne ne se positionne à hauteur de demandes des dirigeants catalans. Le joueur est alors prêté le 18 juillet à Getafe pour la prochaine saison, avec une option d'achat estimée à 6 millions d'euros, et 40% sur une éventuelle revente. Le Barça n'a pas communiqué sur la présence ou non d'une option de rachat dans le contrat. A tout juste 20 ans, Marc Cucurella va tenter de confirmer son talent dans la banlieue madrilène, en jouant notamment la Ligue Europa. En cas de grosses performances, il n'est pas à exclure que son club formateur revienne à la charge l'été prochain.