Coup de tonnerre à Barcelone : Bartomeu arrêté !

Reuters

Les ennuis judiciaires continuent de poursuivre le FC Barcelone et ses anciens dirigeants. Si l’on en croit une information divulguée par la Cadena Ser, Josep Maria Bartomeu, l’ex-patron du club, a été arrêté à son domicile, tôt ce lundi matin. Et il en est de même en ce qui concerne son ancien bras droit Jaume Masferrer. Bartomeu avait quitté son poste en octobre dernier, quelques mois avant l’expiration de son mandat et sous la pression de son entourage. Sa présence au Camp Nou était venu indésirable, en raison notamment de son conflit avec le groupe pro et en particulier avec Lionel Messi et aussi à cause de son implication dans le Barçagate. Il lui est reproché de s’être joint les services d’un service de communication (I3 ventures) pour porter atteinte à l’image de ses propres joueurs et ex-figures emblématiques du Barça, tels que Carles Puyol ou Xavi. Chose qu’il a toujours réfutée. Il est par ailleurs également accusé d'avoir blanchi de l'argent d'après El Pais.

> Bartomeu démissions du FC Barcelone <

 

Perquisition au siège du club

Dans ce gros coup de filet de la police, il n’y a pas que Bartomeu qui s’est retrouvé menotté. Une perquisition a aussi été effectuée au siège du club et a conduit à l’arrestation d’Oscar Grau, le directeur général, et Roman Gomez, responsable des services juridiques. Tous les deux officiaient sous les ordres de Bartomeu. Ce n’est pas la première fois que les hauts responsables du club catalan se retrouvent dans la tourmente. Pour rappel, Sandro Rosell, le prédécesseur de Bartomeu, a dû passer deux ans derrière les barreaux pour avoir dopé le montant du transfert de Neymar en provenance du Santos FC en 2013.

s

 

Cette descente de la police, la deuxième effectué en moins d’un an, intervient à quelques jours des élections présidentielles prévues au club (prévue le 7 mars). Les nombreux socios de cette formation s’impatientent à l’idée de voir la direction en place faire ses valises et laisser place à la nouvelle. Un grand coup de balai est plus que jamais nécessaire au sein de cette institution.


>