Betis Séville : Pellegrini, l'homme du renouveau ?

Panoramic

Un nouveau vent d'espoir souffle au dessus du Stade Benito-Villamarin. Sans doute un peu nostalgique de la période Quique Setién, les supporters du Betis Séville ont dû retrouver un peu le sourire cette saison. En effet, après une saison 2019-20 très moyenne, avec une piète 15eme place à cinq points de la zone rouge, le club andalou a décidé de nommer l'expérimenté Manuel Pellegrini en tant qu'entraîneur. Passé notamment par le Real Madrid et Manchester City, ce dernier ne craint certainement pas ce défi.



D'ailleurs, ambitieux d'entrée, le Chilien s'est montré clair dès le début : il veut retrouver l'Europe le plus rapidement possible. « Pendant mes neuf années passées en Espagne, j'ai pu voir à quel point ce club était un grand club. J'espère que tous ensemble, la direction, les entraîneurs, les joueurs et les supporters, nous pourrons qualifier le Betis pour les compétitions européennes. Je suis sûr que nous réussirons tous ensemble », lancé-t-il courant juillet, lors de sa présentation. Le ton était alors donné.

Le Betis au révélateur basque ?


Quelques semaines plus tard, les premiers résultats sont en train de lui donner raison. En effet, après cinq journées en Liga, le Betis est pour le moment 5eme avec trois victoires et deux défaites, contre le Real Madrid (1er) et Getafe (2eme). Sans briller, l'équipe de Nabil Fekir engrange les points et a pris logiquement place en haut du classement. Titulaire à droite ou dans l'axe, le Français réalise pour sa part un début de saison intéressant qu'il faudra confirmer sur la durée pour retrouver l'équipe de France.


Histoire de mesurer les progrès réalisés par le club andalou depuis l'arrivée de Pellegrini, la réception de la Real Sociedad ce dimanche (21h) semble être le test idéal pour cela, eux qui sortent d'une belle saison en Espagne. Avec neuf points au compteur, si le début de saison est encourageant, le Betis n'a pas encore de match référence après trois victoires contre des équipes dites plus faibles ou en plein doute. Ce duel entre Andalous et Basques promet de faire des étincelles.