Benzema qualifie de "mascarade" la décision de la Cour de cassation

Reuters
Suite à la décision de la Cour de cassation de valider ce lundi l'enquête policière contestée par Karim Benzema dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, l'attaquant français du Real Madrid (31 ans) est sorti de son silence sur les réseaux sociaux dans la soirée pour fustiger cette 'mascarade' : « La mascarade continue ! Alors rendez-vous au tribunal si tribunal il y a ! D'ici là, la vie continue profitez en. »


On se dirige désormais vers un renvoi devant le tribunal correctionnel de Versailles des six mis en examen (Angot, Zouaoui, Cissé, Houass, Zenati, Benzema) ou seulement d'une partie d'entre eux. L'avocat à la Cour de cassation de Benzema, Patrice Spinosi, a réagi dans des propos accordés à l'Equipe. « C'est vraiment très surprenant à lire. Mais ça ne change rien. Karim Benzema continue de clamer son innocence. S'il doit être renvoyé, il ira se défendre devant les juges. Il ne craint absolument rien car il n'y a rien contre lui. » Pour rappel, la Cour de cassation a décidé lundi de rejeter le pourvoi en cassation de l’attaquant du Real Madrid. Ses avocats estimaient déloyales les méthodes d’enquête de la police dans la fameuse affaire de chantage à la sextape.