Ben Arfa, ce n’est pas encore ça

Valladolid

Arrivé fin janvier à Valladolid, Hatem Ben Arfa, qui n’avait plus disputé un match officiel depuis plus de 8 mois, vit des débuts compliqués en Espagne. Avant l’interruption de la saison en raison de la pandémie de coronavirus, il n’avait pris part qu’à deux rencontres, espacées d’un mois : face à Villarreal et contre l’Athletic Bilbao, rentrant à chaque fois pour les 13 dernières minutes. Resté sur le banc à Leganes pour la reprise de la Liga, il a pris part à son troisième match mercredi soir contre le Celta Vigo, disputant le dernier quart d’heure à la pointe de l’attaque sans parvenir à se signaler positivement. Ce que n’a d’ailleurs pas manqué de souligner son entraîneur.

Sergio Gonzalez : "Je suis le principal responsable"

"Avec l'entrée de Ben Arfa, je cherchais à apporter un peu plus de jeu avec les deux joueurs en pivots qui étaient derrière. Mais ça ne s’est pas passé comme ça. Si vous me demandez si je suis satisfait des changements offensifs, je peux vous répondre que nous n'avons pas trouvé ce que nous voulions avec eux. Je suis donc le principal responsable, parce que c’est moi qui les ai mis sur le terrain ", a tonné Sergio Gonzalez en conférence de presse. Et si la remarque s’adressait également à Waldo Rubio, elle tranche avec les déclarations effectuées quelques jours plus tôt par le technicien espagnol.

Il est en forme

Dans une interview accordée à AS, Sergio Gonzalez se réjouissait ainsi d’avoir retrouvé un Ben Arfa "totalement différent", alors qu’il était arrivé en méforme après plusieurs mois sans jouer depuis son départ de Rennes. Son coach évoquait même "un scénario idéal" lors de cette fin de saison pour l’ancien prodige de Clairefontaine, qui a passé le confinement au centre de formation du club avec les jeunes Ghanéens Isaac Amoah et Victor Asamoah suite à la fermeture de son hôtel. "Nous espérons qu’il va nous apporter cette qualité supplémentaire et nous rendra meilleurs", espérait ainsi le Catalan. Son coéquipier Kiko Olivas l’avait également trouvé "beaucoup mieux". En souhaitant lui aussi qu’il montre en match ce qu’il fait à l’entraînement. Et si Ben Arfa profitait du déplacement périlleux sur la pelouse de l’Atlético samedi soir pour leur donner raison ?

Ben Arfa se prépare pour la reprise :


>