Barça - Real, on repart au complet

Reuters

Malgré le lot des nombreuses et inévitables incertitudes qui escortent la reprise de Liga, il y a tout de même deux faits sur lesquels s'appuyer au moment d'aborder la dernière ligne droite du duel pour le titre entre le Barça et le Real. D'abord, celle du calendrier : « Il est plus délicat pour le Barça, estime Benjamin Da Silva. Ils se déplacent à Séville dès la 30eme journée, ils reçoivent aussi l'Atlético et vont à Villarreal. Le Real accueille Valence et se rend chez la Real Sociedad, mais ils ont un léger avantage. Ce dont on peut se réjouir, c'est que ce soit encore hyper serré. »

Surtout que c'est justement le FC Barcelone qui est devant, avec deux points de plus, profitant des deux défaites du Real sur ses trois derniers matchs.



La deuxième certitude, peut-être encore plus importante et excitante, c'est cet effet de bord de la pause forcée de trois mois : les grands blessés sont de retour, Luis Suarez à Barcelone et le duo Eden Hazard - Marco Asensio au Real. Pour le premier, c'est enfin l'assurance pour Lionel Messi de retrouver un de ses repères historiques. Pour les seconds, c'est l'opportunité pour Zinedine Zidane d'aligner, avec Benzema, le trident qu'il n'a jamais pu constituer - Asensio se blessant gravement au genou dès la préparation de la saison.

"Je donnerais plutôt l'avantage au Real en vue du titre"

Benjamin Da Silva



« Je donnerais plutôt l'avantage au Real en vue du titre, conclut notre spécialiste du football espagnol. Le niveau de jeu du Barça est trop aléatoire, très poussif et décevant, même s'il y a Lionel Messi sur qui tous les espoirs reposent avec Ter Stegen. Je pense qu'il n'y aura pas de miracle, le travail collectif ayant repris tardivement. Les deux ou trois premiers matchs donneront une vraie tendance, des deux côtés. » C'est presque une nouvelle Liga qui redémarre, et on ne va certainement pas s'en plaindre.

 

Le résumé du dernier Clasico : "Le Clasico et le trône pour le Real Madrid"