Barça : les promesses lunaires d'un candidat

Le Barça est actuellement au fond du trou sportivement, économiquement, mais aussi institutionnellement. Heureusement, les élections approchent pour la présidentielle du club catalan (le 7 mars prochain), avec la promesse d'un nouvel élan, pour une nouvelle ère. Une nouvelle ère que Toni Freixa voudrait bien incarner. Le candidat n’hésite d'ailleurs pas à sortir le grand jeu, avec notamment l'arrivée d'un investisseur pour 250 millions d'euros en échange de 49% des parts dans le cadre du projet Barça Corporate. Freixa promet aussi trois "cracks".

 

Des cracks et du cash pour le Barça


"Ce projet doit être validé par l'assemblée. Nous aurons donc les fonds nécessaires pour améliorer la situation économique et prendre des décisions sportives. Pour l'exercice 2021-2022, nous pourrons recruter trois cracks, deux en attaque et un autre en défense. Le Barça aura l'équipe compétitive qu'il se doit d'avoir et qu'il n'a pas actuellement. Les noms ? Nous ne parlerons pas des joueurs tant qu'ils ne sont pas présentés, car ils peuvent en profiter dans les négociations. Signer Mbappé et Haaland ? C'est absolument possible de recruter les deux. C'est ce que doit faire le Barça : recruter des joueurs qui font des différences", a-t-il ainsi promis sur les ondes de la radio catalane RAC1.

>