Ballon d’Or 2021 : Putellas, au nom du père

Le 65eme Ballon d’Or s’est tenu lundi soir à Paris, au Théâtre du Chatelet. Sans révéler de grandes surprises pour ceux qui suivaient le monde du ballon rond ces derniers jours. Hormis deux nouvelles récompenses annoncées au dernier moment dans l’après-midi, qui sont revenues à Robert Lewandowski (meilleur buteur de l’année) et Chelsea (meilleur club de l’année), les quatre lauréats étaient attendus. Tandis que Pedri a été désigné meilleur jeune et Gianluigi Donnarumma meilleur gardien, Lionel Messi a remporté un septième Ballon d’Or au nez et à la barbe de Lewandowski et la récompense est revenue chez les femmes à Alexia Putellas.



Grande favorite pour ce Ballon d’Or féminin décerné par France Football, la joueuse espagnole a connu la consécration à 27 ans. La milieu de terrain offensive du FC Barcelone est devenue la troisième lauréate du prix après Ada Hegerberg en 2018 et Megan Rapinoe (2019). Putellas est logiquement sacrée suite à une grande année marquée par l’inédit triplé Championnat-Coupe de la Reine-Ligue des Champions réalisé la saison passée avec le Barça, omnipotent. Deux autres joueuses figurent d’ailleurs dans le Top 5 avec Jennifer Hermoso (2eme) et Lieke Mertens (5eme).

Putellas : « J'espère que tu es très fier de ta fille, où que tu sois, c'est pour toi papa »

Première Espagnole à remporter le Ballon d’Or depuis Luis Suarez en 1960, Alexia Putellas était émue au moment de s’exprimer avec son magnifique trophée dans les mains. Elle a immédiatement eu des mots pour son père Jaume, décédé en 2012. « J'espère que tu es très fier de ta fille, où que tu sois, c'est pour toi papa », a-t-elle déclaré sous les yeux de sa maman Elisabet et de sa sœur Alba qui l’ont rejointe sur scène au côté de Didier Drogba et Sandy Heribert, les présentateurs de la cérémonie. Touchée, la capitaine du FC Barcelone et de l'équipe d'Espagne a expliqué les « sacrifices » de sa famille pour l'emmener « tous les jours à l'entraînement » et devoir « se lever tôt tous les week-ends pour l'accompagner à ses matches ».

 

 

Devenue la plus capée du Barça et de l’Espagne

« Je me sens privilégiée d'être là, de représenter toutes ces personnes. Je suis sûre que je ne serai pas la dernière joueuse du Barça à remporter le Ballon d'Or », a ajouté Putellas, auteure de 26 buts en 44 matchs et devenue la joueuse espagnole la plus capée de l’histoire avec une 90eme sélection en octobre. Inscrite en club vers l’âge de 7 ans car ses parents en avaient assez de la voir toujours revenir de l'école avec des vêtements sales et les genoux abîmés, la milieu de terrain avait effectué ses débuts pro à 16 ans avec… l’Espanyol Barcelone avant de s’affirmer à Levante en 2011-12 et de retourner au Barça, son club de cœur. En moins de dix ans, Putellas, vêtue lundi soir d’une magnifique robe noire, est devenue la joueuse ayant disputé le plus de rencontres avec le FC Barcelone (364) ainsi que la deuxième meilleure buteuse du club (157 réalisations).

Le classement complet du Ballon d'Or féminin 2021 :


1. Alexia Putellas (Espagne, FC Barcelone), 186 points
2. Jennifer Hermoso (Espagne, FC Barcelone), 84 pts
3. Samantha Kerr (Australie, Chelsea), 46 pts
4. Vivianne Miedema (Pays-Bas, Arsenal), 46 pts
5. Lieke Martens (Pays-Bas, FC Barcelone), 40 pts
6. Christine Sinclair (Canada, Thorns FC), 36 pts
7. Pernille Harder (Danemark, Chelsea), 33 pts
8. Ashley Lawrence (Canada, Paris-SG), 26 pts
9. Jessie Fleming (Canada, Chelsea), 25 pts
10. Francesca Kirby (Angleterre, Chelsea), 22 pts
11. Magdalena Eriksson (Suède, Chelsea), 20 pts
12. Christiane Endler (Chili, Paris-SG, Lyon), 19 pts
13. Stina Blackstenius (Suède, BK Häcken), 10 pts
14. Samantha Mewis (États-Unis, Manchester City), 8 pts
15. Irene Paredes (Espagne, Paris-SG, FC Barcelone), 8 pts
16. Ellen White (Angleterre, Manchester City), 4 pts
17. Kadidiatou Diani (France, Paris-SG), 3 pts
18. Marie-Antoinette Katoto (France, Paris-SG), 3 pts
19. Sandra Panos (Espagne, FC Barcelone), 3 pts
20. Wendie Renard (France, Lyon), 2 pts

 


>