Bale prêt à rester coûte que coûte ?

reuters

Convoqué par Zinedine Zidane pour le dernier match de la saison, Gareth Bale, qui n'était même pas dans le groupe lors des deux précédentes sorties des Madrilènes, a finalement enchaîné un troisième match de rang sans jouer ce dimanche. Nombreux étaient pourtant les suiveurs convaincus que l’ancien champion du monde tricolore profiterait de cette dernière pour permettre au Gallois de faire ses adieux au public madrilène.

Une idée battue en brèche par le Français à l'issue du revers concédé à domicile face au Betis Séville (0-2). "Il n'est pas entré en jeu parce que d'autres joueurs ont joué", a ainsi ironisé Zizou en conférence de presse. Avant de se montrer explicite sur l'avenir de l'ancien Spur: "Sincèrement, je ne sais pas ce qui va se passer. Je me suis appuyé sur d'autres joueurs, c'est évident. Je prends des décisions, et je dois procéder à des changements quand ça ne va pas. Tout peut arriver la saison prochaine."

"Sinon, je resterai ici. Et si je dois jouer au golf, je le ferai"

Gareth Bale

Des propos sans équivoque qui semblent un peu plus acter le départ de Gareth Bale. Sauf aux yeux du premier concerné, qui ne veut absolument pas entendre parler d’un transfert. Et ce ne sont pas les récentes menaces proférées par ses dirigeants, qui assurent être prêts à l’envoyer en réserve, qui semblent de nature à infléchir sa position. "Il me reste trois ans de contrat. S'ils veulent que je parte, alors ils devront me payer 17 millions d'euros par saison. Sinon, je resterai ici. Et si je dois jouer au golf, je le ferai", aurait ainsi lancé le Gallois dans le vestiaire madrilène selon Onda Cero. Des propos qui vont dans le sens de ceux tenus récemment par son agent, qui assure que le natif de Cardiff est bien décidé à rester au Real Madrid.

FIN DU CALVAIRE POUR LE REAL MADRID :