Atletico : De Paul s’est fait une place

Panoramic
Rodrigo De Paul s’est bien intégré à l’Atlético, qu’il a rejoint cet été en provenance de l’Udinese moyennant 35 millions d’euros. D’un naturel extraverti, le milieu de terrain argentin de 27 ans promène sa bonne humeur au centre d’entraînement des Colchoneros, où ses tenues originales ne passent pas inaperçues. Comme lorsqu’il s’est présenté cette semaine avec un look claquettes-chaussettes du plus bel effet. "Tu ne peux pas venir à l’entraînement comme ça !", s’est moqué Luis Suarez sur les réseaux sociaux, en partageant une vidéo de son coéquipier en tongs, et hilare.



Mais, évidemment, c’est avant tout sur le rectangle vert que De Paul était attendu, après une première expérience à Valence non concluante (2014-2016). Et il a déjà commencé à se faire une place au sein de l’équipe des champions d’Espagne. Devenu une pièce essentielle de la sélection argentine, celui qui a offert le but vainqueur à Angel Di Maria face au Brésil en finale de la Copa America a retrouvé avec bonheur la Ligue des champions. Une compétition où il avait joué seulement trois matchs, en 2015, dont deux contre Monaco, en tour préliminaire, et Lyon en phase de poules.

 

Il casse les lignes


Lors du spectaculaire match perdu face à Liverpool (2-3), il a ainsi été l’un des Madrilènes les plus en vue, avec Antoine Griezmann, auteur d’un doublé. Il a d’ailleurs offert une balle de but au Français, qui a buté sur Alisson. Des passes souvent tranchantes et qui cassent les lignes de la part de De Paul, qui est le joueur à avoir généré le plus d’occasions pour ses coéquipiers face aux Reds. Reste maintenant à devenir indiscutable au sein du milieu de terrain mis en place par son compatriote Diego Simeone, dont il est un grand fan. Car il y règne une rude concurrence. Et alors que Thomas Lemar, Geoffrey Kondogbia et Marcos Llorente seront absents, il devrait être aligné avec Koke et Herrera dans l’entrejeu jeudi soir (21h30, beIN SPORTS) à Levante, où les Colchoneros peuvent rejoindre les équipes de tête en cas de succès. Et si De Paul continue à aligner des performances comme celle contre Liverpool, il va vite se rendre indispensable.

>