Athletic Bilbao : Inaki Williams, l'incroyable longévité

Reuters

Mais où s'arrêtera Inaki Williams ? Attaquant de l'Athletic Bilbao depuis de nombreuses années maintenant, le numéro 9 du club pourrait vivre un sacré moment d'histoire ce vendredi soir. En effet, alors que les Leones accueillent Alavés à San Mamés pour le compte de la 8eme journée de Liga (21h), les regards seront forcément braqués sur l'Espagnol d'origine ghanéenne. Car si Williams joue lors de cette rencontre, ce qui est fort probable, il deviendra le seul recordman du nombre de matchs joués consécutivement en Liga et effacera du même coup la marque Juan Antonio Larrañaga, à savoir 202 matchs avec la Real Sociedad de 1986 à 1992, qu'il a égalé le week-end dernier à Mestalla contre Valence (1-1).

Une folle série débutée en avril 2016

d


Ainsi, Williams pourrait disputer ce vendredi soir son 203eme match de suite en championnat d'Espagne, dont peut-être le 160eme en tant que titulaire. Une série absolument folle et qui aura normalement du mal à tomber. Depuis son absence le 17 avril 2016 lors d'un match de Bilbao à Malaga à cause d'un souci aux ischio-jambiers, l'attaquant n'a donc plus raté aucun match des siens. Intouchable, incassable, incroyable, les adjectifs ne manquent pas pour évoquer la prestation du numéro 9 des Leones, qui a disputé les 38 matchs d'une saison depuis maintenant cinq ans, soit en 2016-17, 2017-18, 2018-19, 2019-20, 2020-21. Durant cette période, il a inscrit 39 buts et a délivré 26 passes décisives.

Inaki, l'exemple parfait pour Nico Williams

d

Quasiment jamais blessé ou suspendu et toujours aussi précieux au sein de son club de toujours, Williams peut logiquement ambitionner de pousser ce record encore quelque temps, le coronavirus ne l'ayant pas freiné dans cette folle série. D'autant plus, que l'intéressé a prolongé en août 2019 pour neuf saisons, soit jusqu'en 2028. D'ici là, le natif de Bilbao pourra continuer d'écrire l'histoire de son club et de la Liga. Encore très loin d'égaler son grand frère, Nico Williams (19 ans) a en tout cas un modèle de choix à copier s'il veut lui aussi faire de grandes choses avec l'Athletic.

>