7 mois de prison requis contre Lucas Hernandez

Reuters

Arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi dernier après une altercation avec sa compagne, Lucas Hernandez s’est présenté au tribunal lundi et le ministère public a requis une peine de sept mois de prison à l’encontre du défenseur de l’Atlético pour violences conjugales.

La petite amie de l’international Espoir français risque, elle, 6 mois de prison après cette dispute qui l'avait envoyée à l'hôpital pour des blessures légères. Les deux personnes n’ont pas le droit de s’approcher à moins de 500 mètres et sont interdits de communiquer, par tout moyen, durant 2 ans.

Le joueur des Colchoneros a montré au juge qu’il avait reçu 19 appels en absence de la part de sa compagne, en plus de nombreux SMS envoyés. Le natif de Marseille, alors chez un ami, est ainsi rentré chez lui plus tôt que prévu.


>