Judo : Riner envisage de poursuivre jusqu'en 2028

Panoramic


Teddy Riner ne se voit pas encore raccrocher le judogi. Médaillé de bronze en individuel chez les plus de 100kg puis sacré champion olympique avec l’équipe de France l’été dernier à Tokyo, le natif de Pointe-à-Pitre s’est fait discret. Mais, après plusieurs stages à l’étranger, l’heure de retrouver la compétition a sonné. Le judoka de 33 ans a fait le déplacement à Budapest pour le Grand Slam afin d’accumuler des points et remonter dans la hiérarchie avec en ligne de mire les Jeux Olympiques de Paris en 2024. Toutefois, le triple champion olympique semble bien voir encore plus loin, du côté de Los Angeles. « En fait, quand je dis ça, je le pense, a confié Teddy Riner dans un entretien accordé à RTL en amont de son retour à compétition. Tant que le plaisir est là et si jamais le plaisir reste comme je le suis actuellement, pourquoi m'arrêter après 2024 ? »

Riner : « J'aime mon sport et je m'y sens bien »


Alors qu’il aura 38 ans quand la Californie accueillera les Jeux Olympiques, Teddy Riner a confié avoir « envie » de continuer le judo. « Tant que ça, c'est là, je ne vois pas pourquoi je vais m’arrêter, a-t-il ajouté. Je suis bien. Je ne vais pas dire que j'ai la dalle parce que ce mot est encore trop petit pour définir à quel point j'ai faim. J'aime ce sport, j'aime mon sport et je m'y sens bien. » Toutefois, celui qui est retombé au 17eme rang mondial après une année d’inactivité devra à nouveau faire ses preuves et ce dès ce week-end. S’il est exempté de premier tour, Teddy Riner affrontera soit le Brésilien João Cesarino, soit le Chinois Yongjie Yin pour son entrée en lice. Le sociétaire du PSG Judo, club avec lequel il a récemment prolongé pour deux ans, pourrait ensuite croiser le numéro 9 mondial Ushango Kokauri puis le 7eme dans la hiérarchie Gela Zaalishvili avant une potentielle finale face au Brésilien Rafael Silva.

>