Judo : Le Blouch à l'arrêt

 
"J'avais à cœur d'aller à Doha, mais je ne me voyais pas capable d'y défendre mes chances". En raison d'une blessure au genou gauche, Kilian Le Blouch ne pourra pas s'envoler pour les Masters de judo prévus à Doha, au Qatar, du 11 au 13 janvier. Il aurait accompagné, entre autres, Clarisse Agbegnenou et le judoka français le plus titré, Teddy Riner. Le récent médaillé de bronze européen s'est confié à L'Équipe ce mercredi. Il avoue qu'avant sa blessure, il souffrait déjà d'arthrose et de douleurs méniscales, qu'il arrive "à mieux gérer avec l'habitude". Et avec sa blessure, survenue lors des entraînements qui ont suivi les fêtes, son cas s'est empiré. Il l'explique lui-même : "Je vis une phase inflammatoire avec un traumatisme". Il lui est totalement impossible, et déconseillé, de s'appuyer sur sa jambe gauche. Et pour cause, son articulation est totalement enflée et commence tout juste à revenir à sa taille normale. Kilian Le Blouch doit donc soigner "une contusion osseuse au niveau du plateau tibial" qui provoque justement ses inflammations.

Les Jeux Olympiques comme objectif


Si Kilian Le Blouch espère être de retour pour le Grand Prix d'Israël, fixé du 18 au 20 février, il ne souhaite surtout pas prendre de risques. Au programme, une période de repos d'environ quinze jours puis une reprise progressive. Le judoka, qui combat dans la catégorie des moins de 66 kilos, n'est pas pressé. Son objectif reste les Jeux Olympiques de Tokyo, cet été. Lors des derniers JO, à Rio, Kilian Le Blouch n'était pas parvenu à décrocher de médaille, étant éliminé au troisième tour par le futur médaillé d'argent. Il aura donc une revanche à prendre. Le Français va continuer de passer des examens et sera surveillé par des professionnels pour être de retour sur les tatamis dès que possible.

>