Judo - Championnats d'Europe : Dicko est en finale, Malonga ira chercher le bronze

Panoramic
Troisième et dernière journée des championnats d'Europe de judo, qui se déroulent depuis ce vendredi et qui se termineront donc ce dimanche, du côté de Sofia en Bulgarie. Ce dimanche, le contingent féminin français a encore fait des merveilles. Dans la catégorie des +78kg, Romane Dicko, championne d'Europe en 2020 et troisième des derniers Jeux d'été, va tenter d'aller chercher un nouveau titre continental et devra se défaire, pour cela, de l'Israélienne Raz Hershko. Avant cela, la Tricolore, au premier tour, avant sorti la Tchèque Marketa Paulusova, avant de récidiver, en se montrant même expéditive, en quarts de finale, contre la Polonaise Kinga Wolszczak, avec un ippon. Pour ce qui est de sa demi-finale, Dicko a écarté la Turque Sebile Akbulut.

Malonga peut compléter sa collection


Enfin, dans la catégorie des -78kg, Madeleine Malonga, championne d'Europe en 2018 et en 2020, championne du monde en 2019, vice-championne du monde et vice-championne olympique en titre, ira chercher le bronze, contre la Portugaise Patricia Sampaio, après avoir eu raison de la Britannique Natalie Powell, pour son premier repêchage, en la poussant à la faute pour s'imposer par hansoku make, alors qu'elle était pourtant menée d'un waza ari. Avant cela, la Française, exemptée du premier tour, avait ensuite sorti, lors du deuxième tour, l'Ukrainienne Yelyzaveta Lytvynenko. En quarts de finale, la Tricolore n'avait ensuite pas su confirmer, contre l'Italienne Alice Bellandi, vainqueur par hansoku make après un total de trois pénalités reçues pour son adversaire.

Les Bleus se ratent


Chez les hommes, cette troisième et dernière journée a été de nouveau compliquée. Dans la catégorie des -90kg, Alexis Mathieu, exempté du premier tour, a ensuite écarté, au deuxième tour, le Slovaque Milan Randl. Finalement, au troisième tour, c'est le Grec Theodoros Tselidis qui a mis fin à son parcours. De son côté, Maxime Ngayap-Hambou a sorti l'Autrichien Wachid Borchashvili, par waza ari, avant de récidiver, au deuxième tour, contre le Néerlandais Noel Van T End, champion du monde en 2019. Finalement, son parcours a également été stoppé au troisième tour, par le Roumain Alex Cret. Dans la catégorie des -100kg, Cédric Olivar a été sorti dès son entrée en lice, par l'Azerbaidjanais Elmar Gasimov. Enfin, dans la catégorie des +100kg, Joseph Terhec, exempté du premier tour, a été sorti dès le deuxième, par l'Allemand Johannes Frey. Le contingent masculin français ne repartira donc qu'avec la médaille de bronze de Cédric Revol, dans la catégorie des -60kg.

>