Championnats d'Europe : Médaille d'or pour Madeleine Malonga et Romane Dicko



Avec six médailles remportées en deux jours, l'équipe de France a déjà fait aussi bien que l'an passé à Minsk, alors qu'il reste encore une journée de compétition lors des championnats d'Europe 2020 de Prague. Et elle a remporté deux titres supplémentaires ce samedi, grâce aux catégories les plus lourdes, et même en l'absence de la star Teddy Riner. Championne du monde en titre des -78kg, Madeleine Malonga a parfaitement tenu son rang en se qualifiant pour la finale, après un début de journée parfait. La judokate de bientôt 27 ans a remporté ses trois premiers combats sur ippon : en 2'18’’ contre la Belge Sophie Berger, en 1'40 contre la Polonaise Beata Pacut et en 2'53’’ contre la Kosovare Loriana Kuka. Contrairement aux petites catégories de poids, où il y avait plus de combattantes, trois combats lui ont suffi à rallier la finale, où elle l'Allemande Luise Malzahn, médaillée de bronze des Mondiaux 2015, qui l'a battue cinq fois sur neuf, s’est présentée contre elle. Un combat fermé, dans lequel les pénalités ont fait la différence. En trois minutes, Luise Malzahn a été prise à défaut par l’arbitre à trois reprises, provoquant sa disqualification et offrant ainsi un deuxième titre européen à Madeleine Malonga, qui s’était imposée en 2018 à Tel-Aviv avant de ramener le bronze de Minsk en 2019.

Dicko conclue en beauté pour l'équipe de France


En +78kg, la jeune Romane Dicko (21 ans), championne d'Europe 2018, est également allée chercher la médaille d'or. Après avoir dominé la Lituanienne Sandra Jablonskyte sur ippon en 58 secondes, la native de Clamart a éliminé la Turque Kayra Sayit sur waza-ari. Elle affrontait en demi-finale celle qu'elle avait battue en finale de l'Euro 2018, la Bosnienne Larisa Ceric, et elle l'a mise ippon en 2'25’’ ! Pour remporter l'or, Dicko devra se défaire en finale de l’Azebaïdjanaise Iryna Kindzerska, médaillée de bronze l'Euro 2013 et du Mondial 2017. Une adversaire qu'elle n'a encore jamais affrontée. Une opposition de style qui a d’abord débouché sur un combat sans intensité, Iryna Kindzerska subissant le mouvement de Romane Dicko. Mais la Française n’a pas abandonné et, après un peu moins de deux minutes d’affrontement, elle a pu mettre à terre son adversaire pour un waza-ari qui s’est poursuivi par une immobilisation qui a valu une victoire par ippon pour Romane Dicko, qui apporte à l’équipe de France féminine un cinquième titre européen, une première !

Encore une journée sans médaille pour les hommes


Comme vendredi, la France ne remportera pas de médaille grâce à ses hommes ce samedi. Axel Clerget, en -90kg, a été éliminé dès le deuxième tour sur ippon au golden score après 6'58 par l'Espagnol Nikoloz Sherazadishvili, après avoir battu le Tchèque David Klammert sur ippon au golden score après 5'29 pour son entrée en lice. En -100kg, Cédric Olivar a été éliminé dès son premier combat, sur un waza-ari contre le Croate Marko Kumric. Alexandre Iddir a quant à lui battu le Hongrois Zsombor Veg sur waza-ari pour son entrée en lice, avant de s'incliner sur un nouveau waza-ari contre le Bulgare Boris Georgiev. Kilian Le Blouch (-66kg) aura donc été le seul médaillé français de la délégation française.