Agbegnenou en leader à Tokyo, pas d'Euro pour Riner


Les judokates françaises sont fixées ! A trois mois et demi du coup d'envoi des Jeux Olympiques de Tokyo, elles sont six à avoir déjà leur billet pour le Japon en poche. La Fédération française, sur proposition du directeur de la haute performance Larbi Benboudaoud, a dévoilé la liste des sélectionnées pour les JO, les championnats du monde de Budapest en juin et les championnats d'Europe de Lisbonne la semaine prochaine. Une sélection ultra-resserrée pour les JO, avec seulement une représentante par catégorie de poids. La championne d'Europe 2020 Shirine Boukli (22 ans) représentera donc la France aux JO chez les -48kg, tout comme la médaillée de bronze des Mondiaux 2018 Amandine Buchard (25 ans) chez les -52kg, la médaillée de bronze des championnats d'Europe 2020 Sarah-Léonie Cysique (22 ans) chez les -57kg, la vice-championne olympique et quadruple championne du monde Clarisse Agbegnenou (28 ans) chez les -63kg, la championne du monde 2019 Madeleine Malonga (27 ans) chez les -78kg et la double championne d'Europe Romane Dicko (21 ans) chez les -78kg. Le nom de la concurrente dans la catégorie des -70kg sera annoncé après les championnats d'Europe, et cela se jouera entre la championne du monde 2019 Marie-Eve Gahié (24 ans) et la championne d'Europe Margaux Pinot (27 ans). Preuve du renouvellement de génération dans le judo féminin français, seule Clarisse Agbegnenou était présente aux JO de Rio il y a cinq ans.

Pas d'Euro pour Riner


Du côté des hommes, la FFJ a seulement dévoilé la sélection pour les championnats d'Europe de Lisbonne, avec neuf combattants, mais pas de Teddy Riner. Le double champion olympique n'a, pour le moment, prévu de participer à aucune compétition avant les JO de Tokyo. La délégation masculine française tentera de faire mieux au Portugal que lors des championnats d'Europe 2020, où elle n'avait décroché qu'une seule médaille, par Kilian Le Blouch en bronze chez les -66kg. Mais aucun judoka tricolore de cette catégorie ne sera présent à Lisbonne.

La sélection masculine pour les championnats d’Europe de Lisbonne (16-18 avril) :
Walide Khyar (-60kg), Luka Mkheidze (-60kg), Benjamin Axus (-73kg), Guillaume Chaine (-73kg), Nicolas Chilard (-81kg), Alpha Djalo (-81kg), Alexis Mathieu (-90kg), Cyrille Maret (-100kg), Alexandre Iddir (-100kg)

La sélection féminine pour les Jeux Olympiques de Tokyo (24-31 juillet) :
Shirine Boukli (-48kg), Amandine Buchard (-52kg), Sarah-Léonie Cysique (-57kg), Clarisse Agbegnenou (-63kg), Madeleine Malonga (-78kg), Romane Dicko (+78kg)
>>> La judokate représentant les -70kg sera déterminée après les championnats d’Europe

La sélection féminine pour les championnats du monde de Budapest (6-13 juin) :
Mélanie Clément (-48kg), Astride Gneto (-52kg), Hélène Receveaux (-57kg), Clarisse Agbegnenou (-63kg), Madeleine Malonga (-78kg)

La sélection féminine pour les championnats d’Europe de Lisbonne (16-18 avril) :
Mélanie Clément (-48kg), Amandine Buchard (-52kg), Sarah-Léonie Cysique (-57kg), Marie-Eve Gahié (-70kg), Margaux Pinot (-70kg), Fanny-Estelle Posvite (-78kg), Audrey Tcheuméo (-78kg), Anne-Fatoumata Mbairo (-78kg), Léa Fontaine (+78kg)

>